Lundi, 26 février 2024
International > Monde Arabe >

Liban : un responsable local du Hezbollah blessé dans une frappe israélienne

AFP, Lundi, 12 février 2024

Un responsable local du mouvement islamiste libanais Hezbollah a été gravement blessé lundi 12 février dans une frappe israélienne qui a visé sa voiture dans le sud du Liban, a annoncé une source de sécurité libanaise à l'AFP.

Hezbollah
Les combattants du Hezbollah tiennent les drapeaux de leur groupe . Photo : AP

« Une frappe israélienne a visé, dans la localité de Bint Jbeil, un responsable local du Hezbollah qui a été gravement blessé », a déclaré cette source.

Selon l'Agence nationale d'information (ANI, officielle), « un drone ennemi a visé une voiture près de l'hôpital de Bint Jbeil », ville située près de la frontière avec Israël.

Un photographe de l'AFP sur place a pu voir la voiture ciblée, gravement endommagée et dont le toit était percé d'un trou.

Israël a mené au cours des cinq derniers jours trois frappes ciblées qui ont blessé des responsables libanais ou palestiniens.

Samedi 10 février, un responsable du Hamas palestinien avait été blessé et deux personnes ont été tuées dans un raid qui visait sa voiture dans un village à une quarantaine de kilomètres de la frontière.

Jeudi dernier, un responsable du Hezbollah pro-iranien avait été gravement blessé dans une attaque similaire dans une ville relativement éloignée de la frontière.

Le Hezbollah avait par la suite tiré une trentaine de roquettes sur des objectifs militaires dans le nord d'Israël.

Lundi, des raids israéliens ont ciblé plusieurs villages du sud du Liban, selon des photographes de l'AFP et l'ANI.

Depuis la guerre à Gaza le 7 octobre, le Hezbollah bombarde des positions militaires israéliennes à la frontière, en soutien au mouvement palestinien, son allié.

L'armée israélienne réplique en bombardant des cibles dans le sud du Liban, frontalier du nord d'Israël.

En plus de quatre mois, au moins 231 personnes, en majorité des combattants du Hezbollah, ont été tuées dans le sud du Liban, selon un décompte de l'AFP. Côté israélien, 15 personnes ont été tuées, selon l'armée.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique