Samedi, 24 février 2024
Egypte > Politique >

L'Egypte rejette les appels israéliens à une opération militaire dans la ville de Rafah et met en garde contre ses graves conséquences

Ahraminfo , Dimanche, 11 février 2024

L’Egypte rejette catégoriquement les déclarations faites par de hauts responsables du gouvernement israélien concernant l'intention des forces israéliennes de lancer une opération militaire dans la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

s
Sameh Shoukry, ministre égyptien des Affaires étrangères. Photo : AP

L’Egypte rejette catégoriquement les déclarations de hauts responsables du gouvernement israélien concernant l'intention des forces israéliennes de lancer une opération militaire dans la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, affirme un communiqué publié dimanche 11 février par le ministère des Affaires étrangères. Le communiqué met en garde contre les conséquences désastreuses d'une telle action, notamment à la lumière des risques d'aggravation de la catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza. 

 La prise pour cible de Rafah et la poursuite des politiques israéliennes est une contribution aux tentatives visant à déporter le peuple palestinien et à liquider sa cause. 

L'Egypte a appelé à unir les efforts internationaux et régionaux pour prévenir que la ville palestinienne de Rafah soit prise pour cible. Celle-ci abrite aujourd'hui 1,4 million de Palestiniens qui s'y sont réfugiés vu qu'elle est la dernière zone sûre de la bande de Gaza.

Le communiqué poursuit que «  la prise pour cible de Rafah et la poursuite de la politique israélienne visant à entraver l’acheminement de l’aide humanitaire constituent une contribution à la déportation du peuple palestinien et à la liquidation de sa cause. Ce qui est une violation flagrante des principes du droit international et humanitaire et des résolutions du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations Unies. 

L’Egypte a affirmé qu'elle poursuivra ses contacts et ses actions avec diverses parties afin de parvenir à un cessez-le-feu immédiat, d'instaurer une trêve ainsi que d'échanger les prisonniers palestiniens et les otages.  L'Egypte appelle les forces internationales influentes à intensifier les pressions sur Israël afin qu'il réponde favorablement à ces efforts et afin d'éviter des mesures qui compliquent davantage la situation, et portent préjudice aux intérêts de tous sans exception.​

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique