Samedi, 18 mai 2024
International > Monde Arabe >

L'Unrwa dit risquer de devoir cesser ses activités "d'ici fin février"

AFP, Jeudi, 01 février 2024

L'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) a annoncé jeudi qu'elle risquait de devoir mettre la clef sous la porte "d'ici fin février", après que 13 pays, dont d'importants donateurs, ont annoncé suspendre leur financement.

s
Les Palestiniens reçoivent une aide alimentaire au centre de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Photo : AFP

"Si les financements restent suspendus, nous devrons très probablement cesser nos opérations d'ici fin février, non seulement (dans la bande de Gaza), mais aussi dans toute la région", a indiqué le chef de l'Unrwa, Philippe Lazzarini, dans un communiqué.

"Colonne vertébrale" de l'aide à Gaza, selon l'ONU, l'Unrwa est accusée par Israël d'être "totalement infiltrée par le Hamas". Elle intervient aussi en Cisjordanie, au Liban, en Syrie et en Jordanie.

Le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi, a pour sa part "souligné la nécessité immédiate pour la communauté internationale de soutenir l'Unrwa, qui joue un rôle indispensable pour les réfugiés palestiniens", lors d'un entretien à Amman avec M. Lazzarini, d'après son ministère.

Cette agence sert "de bouée de sauvetage à plus de deux millions de Palestiniens confrontés à une crise humanitaire sans précédent à Gaza", un "rôle vital" qu'"aucune autre entité n'est capable de remplir", a mis en avant M. Safadi.

"Toute réduction du soutien financier fourni à l'agence exacerbera les souffrances de la population de Gaza, qui est déjà au bord d'une famine massive", a-t-il ajouté, exhortant avec M. Lazzarini les pays ayant suspendu leur financement à "reconsidérer leur décision".

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique