Lundi, 22 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

Marchés

Mercredi, 31 janvier 2024

Blé : coup de frein aux spéculations

Blé : coup de frein aux spéculations

Le ministère de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur a suspendu les échanges de blé sur la Bourse marchande égyptienne (EME) en raison de spéculations sur les prix sur le marché local, a déclaré le ministre, Ali Al-Messelhi, le 27 janvier. Messelhi a déclaré que la réserve stratégique égyptienne de blé est suffisante pour 4,2 mois, selon un communiqué. Abdul-Ghaffar El-Salamouni, directeur adjoint de la Chambre de production céréalière de l’Union égyptienne des industries, a dit que la décision de suspendre le commerce du blé à l’EME vise à contrôler le marché et à protéger les consommateurs, car certaines minoteries surévaluent les produits à base de farine.

 

 Chiffre

1,29 milliard d’euros

C’est le montant que la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a accordé à l’Egypte l’année dernière pour financer 16 projets. L’Egypte a été le pays qui a reçu le plus grand financement de la banque en 2023 dans le sud et l’est de la Méditerranée. La BERD a consacré environ 69 % de son prêt à l’Egypte à des projets dans le secteur financier.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique