Vendredi, 24 mai 2024
Sports > Sports >

CAN 2023: L'Egypte éliminée par la RD Congo, le gardien Gabaski a perdu sa magie

AFP, Lundi, 29 janvier 2024

La RD Congo s'est qualifiée dimanche pour les quarts de finale de la CAN en éliminant l'Égypte (1-1, 8 t.a.b. à 7) après des tirs au but qui ont vu le gardien Lionel Mpasi supplanter le spécialiste égyptien Gabaski dans le rôle du héros.

egypte
Photo: AP

C'est grâce au portier de Rodez (2e division française) que la République Démocratique du Congo ira défier la Guinée le 3 février: il a réussi le dernier tir juste après que son homologue a expédié le sien sur la barre.

A San-Pédro, la magie Gabaski a cessé d'opérer: Mohamed Abou Gabal, le gardien qui a remplacé Mohamed El-Shenawy, forfait, comme à la précédente CAN, avait brillé il y a deux ans dans l'exercice.

Contre la Côte d'Ivoire (0-0, 5-4 aux t.a.b.) en 8e de finale et le Cameroun en demies (0-0, 3-1 aux t.a.b.), il avait magnétisé les tireurs adverses. Il ne s'était incliné qu'en finale contre le Sénégal (0-0, 4-2 aux t.a.b.).

Avant Gabaski, Mostafa Mohamed, le meilleur buteur des "Pharaons" au tournoi avec 4 buts, un par match, et qui en a donc inscrit un aussi dimanche soir, avait envoyé à côté son tir au but.

Côté congolais, Arthur Masuaku a aussi tiré largement au-dessus.

Ce final à suspense est venu clore un match moyen, entre deux équipes qui s'étaient déjà qualifiées pour ce second tour avec trois nuls.

La RDC arrive en quart de finale sans avoir encore remporté un match en 90 ou 120 minutes.

L'Égypte a concédé un but en se faisant piéger par une touche jouée vite par Arthur Musuaku pour Yoane Wissa, dont le centre a trouvé la tête plongeante de Meschack Elia (37).

Kakuta blessé

Les Pharaons ont pesté, car la touche semblait pour eux, mais cela n'entre pas dans la juridiction de la VAR.

Ils ont vite égalisé sur penalty après un coup de coude de Dylan Batubinsiska dans le visage de Mohamed Hegazy. Mostafa Mohamed l'a transformé (45+1).

Le match aurait pu basculer après l'exclusion de Mohamed Hamdy, pour une faute sur Simon Banza (97). Entré à la pause à la place d'Hamed Fatouh, il avait déjà pris un jaune (66) pour un tacle sur Théo Bongonda.

Les Egyptiens, sans Mohamed Salah rentré se soigner à Liverpool, ont eu deux bonnes occasions, une enrayée par le gardien de Rodez Lionel Mpasi, devant Sayed Zizo (60), l'autre vendangée par Mahmoud Hamada, qui s'est emmêlé les pinceaux au moment de reprendre le ballon en excellente position (85).

Les "Léopards", privé juste avant le match de leur meneur de jeu Gaël Kakuta sur blessure, ont eu plus d'occasions, mais moins nettes, à l'image de ce ballon que Cédric Bakambu n'est pas parvenu à redresser sur un bon centre (53).

Mais ce sont bien les hommes du Français Sébastien Desabre qui vont en quart.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique