Mercredi, 19 juin 2024
Economie > Economie >

Le Fonds souverain d’Egypte acquiert la propriété de 13 bâtiments appartenant à des ministères au Caire

Farah Alazzouni , Mercredi, 24 janvier 2024

Etabli en 2018, le Fonds souverain égyptien est perçu comme le bras d'investissement de l'Etat égyptien afin de mettre en œuvre le plan de l'Etat 2030 pour attirer les investissements du secteur privé, en particulier l'investissement direct étranger.

s
Le ministère des Affaires étrangères égyptien. Photo : AFP

Le Fonds Souverain égyptien (FSE) a acquis la propriété de 13 bâtiments appartenant à des ministères au centre-ville du Caire, d’après un décret présidentiel publié dans le journal officiel mardi 23 janvier.

La décision vient conformément à la loi du FSE, qui permet au président de retirer le statut d'utilité publique à certaines propriétés de l'Etat et à les lui transférer pour les exploiter.

Les bâtiments incluent le ministère des Affaires étrangères à Maspero, ceux de la Justice à Lazoghli, de l'Education (palais historique du ministère), de la Santé, des Transports, du Tourisme à Zamalek, de la Production militaire, de l'Approvisionnement, de la Solidarité Sociale et du Logement. Cette décision inclut également des unités appartenant au ministère du Développement local à Garden City, au Secrétariat général du ministère des Finances à Lazoghli et l'Initiative du commerce vert du ministère de l'Industrie.

La décision du président de la République stipule que les ministères concernés continueront à occuper les bâtiments jusqu'à ce qu'ils s'installent définitivement dans la Nouvelle Capitale administrative, ou jusqu' à ce qu'ils trouvent un siège alternatif.

Ces terrains et bâtiments représentent une énorme richesse immobilière dans l’une des zones les plus vitales du centre-ville.

Projet au centre-ville

Ayman Soliman, le président du FSE, a annoncé dans des déclarations télévisées en octobre 2023, qu’il y a un plan pour le développement et l’exploitation du centre-ville, notamment la place Tahrir, pour que ce soit l’une des plus grandes zones d’attraction touristique.

Le FSE avait acquis, par un décret présidentiel en 2020, un certain nombre de propriétés, y compris le complexe de Tahrir, les bâtiments de l’ancien siège administratif du ministère de l’Intérieur, ainsi que le terrain du Parti National Démocrate (PND) dissous.

Soliman a annoncé, 6 janvier, qu’un accord avait été conclu avec un groupe d'investissement émirati pour l’exploitation du siège du PND et le transformer en un hôtel cinq étoiles en plus des bâtiments commerciaux et résidentiels.

Etabli en 2018, le FSE est perçu comme le bras d'investissement de l'Etat égyptien afin de mettre en œuvre le plan de l'Etat 2030 pour attirer les investissements du secteur privé, en particulier l'investissement direct étranger.

Il a été chargé d’exécuter le programme égyptien d'introduction en bourse (IPO), qui propose 35 entreprises publiques aux investisseurs stratégiques d'ici fin juin 2024.

La ministre de la Planification et du Développement économique, Hala El-Said, l’un des membres du conseil d’administration de la FSE, avait annoncé en juillet 2023 que le fonds possède des actifs qui dépassent 12 milliards de dollars.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique