Mercredi, 17 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Tourisme >

Des perspectives prometteuses du tourisme en Egypte

Dalia Farouq , Mercredi, 17 janvier 2024

Le ministère du Tourisme applique une stratégie de promotion qui vise à poursuivre la tendance à la hausse du tourisme en Egypte.

Des perspectives prometteuses

L’Egypte a accueilli un nombre record de touristes en 2023. Plus de 13,7 millions de visiteurs y ont séjourné, soit une augmentation de plus de 30 % par rapport à l’année précédente. Afin de poursuivre cette tendance positive en 2024, les responsables du tourisme, dans le cadre de la Vision 2030 pour le développement durable, ont adopté une stratégie visant à atteindre 30 millions de touristes d’ici 2028, soit une augmentation annuelle de 25 % à 30 %. Cette stratégie repose sur plusieurs axes, notamment le renforcement de la compétitivité de la destination touristique égyptienne. Dans ce but, le ministère du Tourisme et des Antiquités travaille à optimiser l’exploitation des ressources touristiques naturelles, humaines et archéologiques tout en assurant leur durabilité afin de fournir une infrastructure et des services autant modernes que distingués. L’encouragement de l’investissement, la consolidation de la coopération avec le secteur privé et la formation continue des employés du secteur sont parmi les points forts de cette stratégie.

Soha Bahgat, conseillère au ministère du Tourisme et des Antiquités, assure que la stratégie de celui-ci vise à mettre sous les projecteurs les projets d’infrastructure touristique entrepris par l’Etat dans le but de développer le secteur. « Elle a pour objectif de présenter l’Egypte comme une destination touristique sûre qui bénéficie d’une forte fréquentation touristique et offre presque toutes les attractions : plages magnifiques, sport nautique, civilisation millénaire, patrimoine riche, en plus d’événements sportifs, artistiques, archéologiques et culturels », indique Soha Bahgat. Et d’ajouter : « Plusieurs ateliers ont été organisés pour informer tous les acteurs des secteurs public et privé du tourisme des caractéristiques de la nouvelle stratégie, afin qu’on puisse travailler ensemble et en harmonie pour promouvoir le tourisme égyptien ».

De son côté, Amr Al-Kady, président de l’Organisme de la promotion touristique (ETA), explique que « cette stratégie vise également à mettre en valeur l’image de l’Egypte comme destination touristique moderne, jeune et pleine d’activités et de vitalité ». « Le point de mire de cette stratégie est la mise en valeur de la situation et de la vie quotidienne en Egypte en tant que destination renouvelable et diversifiée, offrant différentes expériences aux touristes de différentes nationalités, de différents âges et goûts », reprend Al-Kady.


L’année 2023 a témoigné d’un afflux massif des touristes.

Il ajoute que dans le cadre de cette stratégie, un certain nombre de campagnes promotionnelles électroniques sur diverses plateformes de médias sociaux seront lancées sur plus de 18 des grands marchés touristiques pour l’Egypte. « Dans des buts promotionnels, de nombreux blogueurs et influenceurs du monde entier qui bénéficient d’un taux de suivi élevé sont invités en Egypte pour visiter et promouvoir la destination touristique égyptienne. En outre, on organise des visites à un certain nombre d’ambassadeurs des pays du monde pour assister à des événements organisés par le ministère. Ces invités contribuent, à leur tour, à promouvoir le tourisme égyptien », indique le président de l’ETA.

Renforcer la participation sociale et accroître l’efficacité des ressources humaines sont aussi l’un des axes principaux de la stratégie de la promotion du tourisme. A cet égard, le ministère du Tourisme, en coopération avec l’Union des Chambres de tourisme, a entrepris la création d’une base de données sur les offres d’emploi dans le secteur du tourisme, en plus d’un inventaire des établissements officiels opérant dans le secteur. « Le but est de lier l’offre à la demande de la main-d’oeuvre. Il s’agit d’offrir la main-d’oeuvre nécessaire aux propriétaires des établissements touristiques, en réduisant le taux de chômage dans le secteur et en augmentant la compétitivité du marché du travail du tourisme en Egypte et ce, en fournissant des employés bien formés », explique Yasser Al-Guindi, membre de la Chambre de tourisme. Il ajoute que cela contribue non seulement à redorer l’image de l’Egypte et préserver sa réputation comme la meilleure destination présentant le « meilleur rapport qualité-prix », mais aussi à attirer les investisseurs étrangers qui auront facilement toutes les informations nécessaires.

La stratégie de promotion du tourisme n’a pas négligé le côté écologique, en accordant un grand intérêt à l’équilibre environnemental et à la durabilité en matière de tourisme et d’archéologie, conformément aux Objectifs de la stratégie de développement durable et de la Vision 2030. « On travaille étroitement avec le secteur privé pour appliquer toutes les exigences des pratiques vertes respectueuses de l’environnement. Parmi celles-ci figurent l’utilisation de l’énergie verte dans les destinations touristiques et la campagne ECO Egypte, lancée en coopération avec le ministère de l’Environnement pour promouvoir l’écotourisme aux niveaux local et international et soulignant la volonté du ministère du Tourisme de soutenir un écotourisme responsable et durable. Et ce, afin de préserver l’environnement pour une transformation verte », explique Soha Bahgat.

Pour sa part, Elhami Al-Zayat, ancien président de l’Union des Chambres de tourisme, estime que la stratégie de promotion du tourisme poursuit les plans de promotion fructueux entamés par le ministère du Tourisme et des Antiquités il y a quelques années. Raison pour laquelle la popularité de l’Egypte en tant que destination touristique ne cesse de croître, grâce à son important patrimoine historique et culturel, à ses magnifiques paysages, ainsi qu’à son littoral incomparable sur la mer Rouge. Les chiffres en témoignent, surtout en 2019, lorsque l’Egypte a accueilli plus de 13 millions de touristes. En 2022, l’Egypte a profité de la reprise significative du tourisme après la pandémie de Covid-19 et s’est placée parmi les destinations touristiques les plus prisées par les voyageurs, en attirant près de 11,7 millions de touristes. Cette tendance à la hausse semble se confirmer en 2023.

La stratégie de promotion actuelle est flexible. Par exemple à l’heure actuelle, le ministère du Tourisme met l’accent, dans les messages qu’il adresse à ses partenaires, sur la sûreté et la sécurité de la destination égyptienne et sur le fait que les sites touristiques en Egypte sont loin des perturbations en Palestine. En effet, au lendemain du déclenchement de la guerre à Gaza, le ministère du Tourisme a adressé des lettres pour rassurer quelque 300 voyagistes majeurs à travers le monde, ce qui a permis, dans une large mesure, d’atténuer les effets du conflit sur l’industrie touristique égyptienne. Ces lettres, ainsi que des publicités de promotion, ont rassuré les opérateurs touristiques quant au fait que l’Egypte reste une destination sûre et ont mis en avant les mesures d’incitation que le gouvernement égyptien offre aux agences de voyages partenaires du monde entier. « L’impact du conflit à Gaza est minime sur le tourisme en Egypte, puisqu’il y a eu peu d’annulations, mais c’est le rythme de réservations à venir qui ralentit. Et c’est normal, d’autant plus qu’au cours des dernières années, on est habitué aux réservations de dernière minute », conclut Al-Zayat.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique