Jeudi, 25 avril 2024
Dossier > Gaza, la guerre >

Plus de 100 jours d’enfer

Sabah Sabet , Mercredi, 17 janvier 2024

La guerre contre Gaza a dépassé le cap des 100 jours. Retour sur les principaux événements.

Plus de 100 jours d’enfer
(Photo : AFP)

9 octobre 2023 : Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, annonce le « siège complet » de la bande de Gaza : pas d’approvisionnement en nourriture, eau potable, gaz et électricité.

13 octobre : L’armée israélienne exhorte 1,1 million de civils vivant au nord à évacuer la zone.

17 octobre : Une explosion a lieu dans la cour extérieure de l’hôpital Al-Ahli Arab.

21 octobre : Les premiers convois d’aide humanitaire entrent par le poste-frontière de Rafah.

27 octobre : Israël commence son invasion terrestre.

1er novembre : Les premiers étrangers ou binationaux sortent de Gaza par Rafah.

9 novembre : L’armée israélienne mène un raid sanglant dans le camp de Jénine, en Cisjordanie occupée, l’opération la plus meurtrière depuis 2005.

11 novembre : L’armée israélienne encercle l’hôpital Al-Shifa. Le 15, elle pénètre dans l’hôpital, qui compte alors, selon l’Onu, plus de 3 000 patients, soignants et déplacés.

24 novembre : Négociée par le Qatar, une trêve prend effet, en vertu de laquelle s’opère un échange de prisonniers contre l’entrée de l’aide humanitaire. Prévue pour quatre jours, elle est prolongée jusqu’au vendredi 1er décembre. Au total, 110 otages ont été libérés contre 210 prisonniers palestiniens.

4 décembre : Israël appelle les habitants et réfugiés du sud à fuir vers Rafah.

5 décembre : La ville de Khan Younès, au sud, est encerclée et bombardée.

7 décembre : Une vidéo diffusée par des chaînes israéliennes montrant des soldats israéliens gardant des dizaines de Palestiniens en sous-vêtements, les yeux bandés, provoque une vive polémique.

8 décembre : Washington rejette une nouvelle fois un projet de résolution du Conseil de sécurité appelant à un cessez-le-feu humanitaire immédiat.

22 décembre : Le Conseil de sécurité vote une résolution exigeant l’acheminement « à grande échelle » de l’aide humanitaire.

29 décembre : L’Afrique du Sud porte plainte contre Israël pour « génocide » à Gaza auprès de la Cour Internationale de Justice (CIJ).

2 janvier 2024 : Le numéro deux du Hamas, Saleh Al-Arouri, est tué dans une frappe israélienne dans la banlieue sud de Beyrouth.

11 janvier : Première audience publique à La Haye pour l’examen de la plainte de l’Afrique du Sud.

13 janvier : Le premier ministre israélien affirme : « Personne ne nous arrêtera ».

14 janvier : Au 100e jour de guerre, le Hamas annonce un nouveau bilan de 23 958 morts, dont 70 % sont des femmes et des enfants.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique