Vendredi, 12 avril 2024
Economie > Energie >

Chevron commencera la production de gaz du gisement Nargis en Egypte en 2025

Dalia Farouq , Dimanche, 14 janvier 2024

Chevron avait annoncé début de 2023 la découverte du gisement sur une superficie de 1800 kilomètres carrés à l’Est de la Méditerranée. Les réserves récupérables de ce gisement ont été estimées à 2500 milliards de pieds cubes.

s
Un gisement de gaz égyptien au large de la Méditerranée. Photo : AFP

La société américaine Chevron commencera la production du gisement de gaz naturel de Nargis en Méditerranée en Egypte au cours du premier semestre de 2025 en quantités allant jusqu’à 600 millions de pieds cubes par an au cours de la première phase, a rapporté Al-Sharq Bloomberg d'après un responsable du gouvernement égyptien qui a requis l’anonymat.

Chevron avait annoncé début 2023 la découverte du gisement sur une superficie de 1800 kilomètres carrés à l’Est de la mer Méditerranée. Les réserves récupérables de ce gisement ont été estimées à 2500 milliards de pieds cubes.

Le responsable du gouvernement a noté que la production du champ pourrait atteindre 1 milliard de pieds cubes dans les deux ans suivant le début de la production.

Chevron et IEOC Production, qui dépend de la société italienne Eni, ont une participation de 45% dans la concession de l’exploitation du gisement, tandis que la société égyptienne « Sarwa pour le Pétrole » a une participation de 10%.

Le développement du gisement gazier Nargis, l’un des plus grands découverts en Egypte après le gisement Zohr, vient à un moment où le pays cherche à augmenter ses réserves et sa production de gaz naturel.

La production moyenne de gaz naturel de l’Egypte était de 5,8 milliards de pieds cubes par jour en 2023, selon les déclarations du ministre égyptien du Pétrole, Tarek El-Molla, la semaine dernière.

El-Molla a expliqué que le volume de la production cette année dépend des nouvelles opérations d’exploration et de prospection, notant que l’Egypte mène actuellement une série de forages et d’explorations gazières en Méditerranée, qui devrait stimuler la capacité de production du pays.

Le ministre du Pétrole a ajouté que l’Egypte a lancé de nouveaux appels d’offres mondiaux pour la prospection pétrolière et gazière dans les eaux de la Méditerranée.

L’Egypte dispose de deux usines de liquéfaction du gaz naturel d’une capacité de production totale de 2,1 milliards de pieds cubes par jour, dans le but de l’exporter à l’étranger. Les exportations dépendent de la production excédentaire et du gaz importé des pays voisins.

Le niveau de production de 5,8 milliards de pieds cubes par jour de gaz est le plus bas depuis 2021, période au cours de laquelle la capacité de production avait atteint 7,2 milliards de pieds cubes par jour contre 6,2 milliards de pieds cubes par jour en moyenne en 2022.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique