Dimanche, 21 avril 2024
Egypte > Education >

L'Egypte lance un projet de réforme de la formation technique

Maha Salem , Vendredi, 12 janvier 2024

L'Egypte organise cette semaine la première conférence internationale pour la formation « Professionnel 2030 » lors de laquelle elle annoncera le lancement de son nouveau projet de formation technique dont l'objectif est la réforme de ce secteur.

s
L'un des ateliers dépendantsde fabrication de bijoux des centres de formation technique. Photo : AFP

Le projet de réforme de la formation technique « Professionnel 2030 » sera annoncé lors de la première conférence sur la formation professionnelle, qui se tiendra lundi 15 janvier et sera organisée par le ministère du Travail. « Ce projet vise à développer et moderniser le secteur de l'enseignement et de la formation professionnelle et les techniques pour avoir une main-d’œuvre qualifiée et compétente », explique le ministre du Travail, Hassan Shehata. Le projet est basé sur la coopération entre le gouvernement et le secteur privé dans le développement du système de formation professionnelle. « Notre objectif est de préparer les jeunes à se conformer aux exigences du marché du travail en Egypte et à l’étranger ».

Dans sa première phase, 27 000 stagiaires vont profiter de ce projet dans les 27 gouvernorats et ils seront informés et entraînés dans 50 centres.

Selon le ministère du travail, ce projet a plusieurs objectifs. Les plus importants consistent à les informer des articles du droit du travail, à délivrer des licences pour les centres privés de formation et approuver leurs programmes de formation et d’entraînement, les certificats des centres et le choix des entraîneurs et des professeurs. Ce projet doit mettre en œuvre des programmes de formation de longue durée allant de 3 mois à un an selon le système d'heures de formation agréée, qui varie selon le niveau du stagiaire et les différents programmes de formation.

Cette conférence sera une occasion pour aborder les questions liées à l’entraînement, la formation professionnelle et l'enseignement technique, surtout que cette conférence réunira les responsables gouvernementaux, les propriétaires d'entreprises et les représentants des travailleurs.

Le ministère a annoncé un plan de réforme des centres de formation technique qui impliquera les ministères du Travail, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l'Education et de l'Enseignement et de l'Enseignement technique, de l'Industrie et du Commerce, et d'un certain nombre d’experts et de consultants spécialisés dans le dossier « formation professionnelle ». Le comité est chargé d'examiner tous les travaux du projet et ses résultats, les programmes de formation, les compétences nécessaires à chaque métier et les tests nécessaires pour les mesurer.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique