Dimanche, 14 avril 2024
Héritage > Archéologie >

Photos - Révélations archéologiques à Minya : des tombes de l'époque ptolémaïque et romaine ouvrent leurs secrets

Nasma Réda, Dimanche, 07 janvier 2024

Une mission archéologique espagnole révèle des tombes, des momies, et des objets rares datant des époques ptolémaïque et romaine à Bahnasa, offrant un nouvel aperçu de l'histoire antique de l'Egypte.

s

Le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités a annoncé une découverte archéologique impressionnante ce dimanche 7 janvier. La mission espagnole de l’Université de Barcelone, travaillant sur le site de Bahnasa dans le gouvernorat de Minya, a dévoilé des tombes sculptées dans la roche, contenant des sarcophages, des momies et des statuettes datant des époques ptolémaïque et romaine.

Dirigée par Maite Mascort et Esther Pons Mellado, la mission a mis au jour des tombes qui remontent aux périodes ptolémaïque et romaine.

Mostafa Waziry, secrétaire général du Conseil Suprême des Antiquités (CSA), a souligné que « Les tombes romaines, gravées dans de la roche, ont un style architectural étrange ». Il a ajouté qu'il s'agit de la première fois que des statuettes Terracotta en forme de la déesse Isis-Aphrodite portant une couronne sont trouvées.

Adel Okasha, chef de l’administration centrale des monuments d’Egypte centrale, a révélé que la mission a également découvert un rouleau de papyrus, un grand nombre de momies enroulées dans des lins colorés, certaines avec des masques funéraires dorés. 

« Deux momies ayant la langue en or font partie de cette découverte, assurant la datation romaine de leur tombe », a précisé Okasha.

Les tombes comprennent un puits funéraire en pierre avec des sarcophages intacts, dont quatre de forme anthropoïde, recouverts de cartonnage coloré, ainsi que 23 autres momies embaumées sans cercueil.

La mission a aussi trouvé des pots de parfum et les vestiges d’un bâtiment ancien orné de scènes de plantes et d’animaux sur des blocs en pierre.

Les travaux de la mission espagnole se poursuivent dans cette région riche en histoire. 

« Lors des saisons à venir, cette région archéologique dévoilera beaucoup de secrets sur la civilisation égyptienne », a conclu Waziry.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique