Dimanche, 19 mai 2024
Economie > Economie >

FMI - Egypte : nouvelles discussions et renforcement probable du programme de financement

Laila Ahmed , Jeudi, 04 janvier 2024

Le Fonds Monétaire International (FMI) annonce de prochaines discussions avec l'Egypte pour accélérer le rythme de croissance économique du pays, avec des perspectives de financement supplémentaire et un recentrage sur le secteur privé.

س
Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds monétaire international (FMI),

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit d'entamer de nouvelles discussions avec l'Egypte dans les prochaines semaines. Ces discussions visent à mettre en œuvre les deux évaluations reportées du programme établi en 2022, a déclaré Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds, le jeudi 4 décembre.

« Notre objectif avec ce programme est de stimuler la croissance économique pour atteindre des taux de 4 à 6 %, tout en préservant la stabilité financière et économique du pays et en s'attaquant au problème de l'inflation », a précisé Azour lors d'un entretien avec Al-Arabiya Business.

Azour a également mentionné la possibilité d'un financement supplémentaire, soulignant que « les défis croissants nécessitent des fonds additionnels ».

Concernant le remboursement par l'Egypte de ses engagements de 6,7 milliards de dollars envers le FMI en 2024, Azour a assuré que la capacité de l'Egypte à honorer ses dettes est solide, soutenue par une situation financière et des réserves robustes.

Azour a également indiqué que l'objectif à moyen terme du programme est de renforcer la compétitivité de l'économie égyptienne et de réduire le rôle du secteur public au profit du secteur privé, favorisant ainsi la création d'emplois et la maîtrise de l'inflation. Le programme est conçu comme une étape transitoire dans cette direction.

En décembre 2022, le conseil exécutif du FMI avait approuvé un accord de 46 mois avec l'Egypte, totalisant 3 milliards de dollars.

Bien que la première tranche de 347 millions de dollars ait été versée, les première et deuxième évaluations prévues pour mars et septembre 2023 ont été reportées en raison de retards dans la mise en œuvre des procédures convenues avec le FMI.

Des discussions sont actuellement en cours pour augmenter le montant du financement à au moins 5 milliards de dollars, tout en reprenant la mise en œuvre du programme et en procédant aux évaluations nécessaires pour libérer les deuxième et troisième tranches du prêt.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique