Jeudi, 23 mai 2024
Egypte > Politique >

Sissi : la communauté internationale doit assumer ses responsabilités pour mettre fin aux souffrances du peuple palestinien

Racha Darwich , Mercredi, 03 janvier 2024

Le président Abdel Fattah Al-Sissi et le Premier ministre grec mettent l’accent sur l’importance de la coordination des positions entre les deux pays par rapport aux dernières évlutions dans la région de la Méditerranée orientale et au Moyen Orient. Le président Abdel-Fattah Al-Sissi appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités envers la tragédie humaine du peuple palestinien.

s
Le président Abdel-Fattah Al-Sissi discute avec le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis des dernières évolutions dans la région.

« La communauté internationale doit assumer ses responsabilités pour mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et le sauver de la tragédie humaine qui lui est imposée », a confirmé le président Abdel-Fattah Al-Sissi dans un appel téléphonique avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis.

Le porte-parole de la présidence, Ahmed Fahmy a rapporté, mercredi 3 janvier, que le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu un appel du premier ministre grec au cours duquel les deux responsables ont discuté des évolutions de la situation à Gaza et ont convenu de poursuivre la coordination entre les deux pays pour travailler à la consolidation de la sécurité et de la stabilité dans la région.

D’autre part, le premier ministre grec a confirmé que son pays aspirait à renforcer et à activer la coopération conjointe entre les deux pays pendant le nouveau mandat présidentiel, dans le cadre des relations historiques entre les deux peuples amis, tout en assurant la poursuite de la coordination des positions sur les développements en Méditerranée orientale et au Moyen-Orient.

Pour sa part, le président égyptien a salué la nature stratégique des relations entre les deux pays et a affirmé la volonté de l’Egypte de continuer à faire progresser les relations entre les deux pays, tant au niveau bilatéral que dans le cadre du mécanisme de coopération tripartite avec Chypre.

Depuis le 7 octobre 2022, les Palestiniens de Gaza sont pris au piège d’une violence aveugle. Les bombardements incessants ont causé la mort de plus de 22 milles personnes et laissé plus de 57 milles blessés. Outre les pertes humaines, les infrastructures essentielles telles que les hôpitaux et les écoles ont été sévèrement endommagées, créant une crise humanitaire sans précédent. Les familles sont délogées de leurs maisons et vivent dans la peur constante. La population de Gaza est privée de l’accès à l’eau potable, à l’électricité et à des conditions de vie décentes. 

Gaza ne représente pas le seul sujet d’intérêt entre les deux pays. L’Egypte, la Grèce et Chypre ont signé en octobre 2021 un accord de transfert d’énergie électrique dans le cadre du renforcement de la coopération énergétique des pays de la Méditerranée orientale. Les trois pays participent aussi au Forum du gaz de la Méditerranée orientale avec six autres pays du pourtour méditerranéen dont l’objectif est de renforcer la coopération en matière de l’exploration et du transfert du gaz naturel.

De plus, les échanges commerciaux entre l’Egypte et la Grèce ont connu une hausse importante en 2022 en passant de 2,56 milliards d’Euro en 2022 contre 1,697 milliards en 2021 avec une hausse de 21%.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique