Dimanche, 21 avril 2024
Egypte > Santé >

Plus que 2 millions d’opérations chirurgicales réalisées dans le cadre de l'initiative présidentielle « 100 jours de santé »

Névine Lameï, Samedi, 30 décembre 2023

Les services de l’initiative présidentielle « 100 jours de santé » sont totalement gratuits et mettent fin aux listes d’attente, selon le ministère de la Santé.

'100 Healthy Days' Campaign
L'initiative présidentielle « 100 millions de citoyens en bonne santé »

Le ministère égyptien de la Santé a annoncé, samedi 30 décembre, qu’il a réalisé 2 023 902 d’opérations chirurgicales pour mettre fin aux listes d'attente et empêcher l'accumulation de nouvelles listes pour les interventions chirurgicales critiques incluses dans le cadre de l’initiative présidentielle « 100 millions de citoyens en bonne santé », lancée en 2017.

Le secrétaire du Conseil supérieur des hôpitaux universitaires, Hossam Abdel-Ghaffar, le porte-parole officiel du ministère de la Santé, a expliqué, d’après un communiqué sur la page officielle du ministère, que ce dernier a reçu 158 489 appels de patients inscrits sur des listes d'attente, via la hotline désignée pour l'initiative (depuis le début du projet jusqu'au 28 décembre 2023), où des plaintes ont été déposées. Les demandes ont été traitées avec un taux d'achèvement de 98 %, ce qui indique que 59 560 cas qui ne sont pas sur les listes d’attente ont été suivis depuis le début du mois de juillet 2023 et jusqu’à décembre 2023.

Abdel-Ghaffar a précisé que l'initiative comprend des interventions chirurgicales, cathétérisme cardiaque et cérébral, ostéosynthèse, ophtalmologie, tumeurs cutanées, nerfs, entre autres. Il a par ailleurs ajouté que les patients sont distribués dans les nombreux hôpitaux affiliés à l'initiative, dotés d'équipements et de matériaux médicaux modernes nécessaires pour effectuer de telles interventions chirurgicales.

« Les services de l’initiative du président Sissi sont totalement gratuits », a souligné Abdel-Ghaffar.

A noter que l'initiative « 100 millions de citoyens en bonne santé » a contribué, depuis son lancement en 2017, à activer un système numérique unique, connectant entre les autorités délivrant les décisions de traitement. Ces décisions sont aux frais de l'Etat égyptien ou de l'assurance médicale, en fonction de la capacité de chaque hôpital et des centres médicaux publics affiliés à l’initiative.

Dans ce cadre, entre 2014 et 2023, 1 000 milliards de L.E. ont été alloués à la santé, selon la séance consacrée en septembre-octobre par Hékayet Watan aux dossiers de la justice sociale et de la santé. Le budget de 2022-2023, à lui seul, y a consacré 310 milliards de L.E., avec une hausse de 34,4 milliards de L.E. en comparaison avec l’année 2021-2022.

En octobre 2023, l’Egypte a été déclarée par l’Organisation mondiale de la santé premier pays au monde à éradiquer l’hépatite C. D’autre part, selon le ministère de la Santé, sur sa page officielle, « l’initiative a réussi depuis son lancement à réduire de 25 % les taux d’anémie ».

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique