Mardi, 28 mai 2024
International > Monde Arabe >

Des raids aériens israéliens bombardent les camps de Nuseirat et Bureij dans le centre de Gaza

AP , Samedi, 30 décembre 2023

Gaza
Cette image prise par drone montre des tentes où sont installés des milliers de Palestiniens déplacés à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Photo: AFP

L'armée israélienne a pilonné, samedi 30 décembre, deux camps de réfugiés urbains dans le centre de Gaza, bien que les appels internationaux pour un cessez-le-feu se multiplient à cause de l’augmentation des morts civiles, de la faim et des déplacements massifs dans le territoire palestinien. L'armée israélienne a été renforcée par 30 000 soldats pour étendre leurs opérations vers Rafah. De violents combats persistent au centre du Gaza.

Les habitants des camps de réfugiés urbains de Nuseirat et de Bureij, deux récents points chauds des combats, ont signalé des frappes aériennes israéliennes dans la nuit et jusqu'à samedi 30 décembre.

Alors que les forces israéliennes s’enfoncent plus profondément dans Khan Younis et dans les camps du centre de Gaza, des dizaines de milliers de Palestiniens ont afflué ces derniers jours vers la ville déjà surpeuplée de Rafah, à l’extrémité sud de Gaza.

Des images de drones ont montré un vaste camp de milliers de tentes et de cabanes de fortune installées sur ce qui était auparavant un terrain vide à la périphérie ouest de Rafah, à côté des entrepôts de l’ONU.

Plus d’un million de Palestiniens se sont déplacés à Rafah. L'ONU affirme que plus de 85 % des 2,4 millions d'habitants de Gaza ont fui leurs foyers et nombre d'entre eux souffrent désormais de la faim et bravent les pluies hivernales dans des tentes de fortune.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique