Lundi, 17 juin 2024
Egypte > Politique >

Diaa Rashwan révèle les détails de l'initiative égyptienne pour régler le conflit à Gaza

Nasma Réda, Jeudi, 28 décembre 2023

Dans sa première déclaration officielle sur le projet d’initiative cadre, jeudi 28 décembre, l'Egypte affirme que la formulation finale du projet sera annoncée à l’opinion publique une fois l’obtention de l’approbation des parties concernées.

S
Diaa Rashwan, chef de l’Organisme général égyptien de l'information. Photo : Page Facebook

Le chef de l’Organisme général égyptien de l'information, Diaa Rashwan, a annoncé, jeudi 28 décembre dans un communiqué publié aux médias égyptiens, que l'Egypte intensifie ses efforts pour mettre un terme au conflit actuel et freiner l'invasion israélienne à Gaza.

L’Egypte a effectivement présenté un « projet d'initiative-cadre » visant à rapprocher les points de vue de toutes les parties concernées afin de stopper « l'écoulement du sang palestinien », mettre fin à l’agression contre la bande de Gaza et rétablir la paix et la stabilité dans la région », a indiqué le chef de l’Organisme général égyptien de l'information, Diaa Rashwan, jeudi 28 décembre.

D'après Rashwan, la formulation de ce projet-cadre sera effectuée après que l’Egypte ait écouté les points de vue de toutes les parties concernées.

L'initiative égyptienne proposée comprend trois phases interconnectées et consécutives visant comme objectif final l’instauration d’un cessez-le-feu.

Ce projet met l'accent sur des faits importants, dont en premier le fait que « tout ce qui concerne le gouvernement palestinien est une question purement palestinienne et doit être discuté entre toutes les parties palestiniennes ».

De plus, l'Egypte n'a reçu aucune réaction jusqu'à présent à propos de ce projet-cadre de la part des parties concernées.

Enfin, lorsque l'Egypte recevra une réaction des parties concernées, la formulation finale de ce projet d'initiative sera élaborée en détail et sera annoncée en entier à l'opinion publique égyptienne, arabe et internationale. 

Le chef de l'organisme de l'information a appelé dans son communiqué les médias à traiter ce sujet avec « prudence » et de recourir uniquement aux sources d'informations officielles égyptiennes comme seule référence. 

Une source égyptienne avait déclaré mardi à la chaîne Al-Qahera News que l'initiative égyptienne était encore au « stade préliminaire » et qu’« une proposition concrète devrait suivre après l’accord des différentes parties ».

Réagissant aux rapports de certains médias affirmant que l'Autorité palestinienne avait rejeté l’initiative, la source a affirmé que celle-ci « n’a fait l’objet d’aucun rejet ».

De son côté, le Premier ministre palestinien, Mohamed Shtayyeh, avait salué mercredi 27 décembre « l’initiative égyptienne modifiée » visant à mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza. Il a appelé les Nations Unies à œuvrer pour acheminer l’aide à Gaza à travers tous les points de passage.

Shtayyeh a déclaré lors d'un discours prononcé au début de la réunion hebdomadaire du gouvernement à Ramallah : « Israël ne prendra pas le dessus sur la volonté des Palestiniens qui veulent la liberté, l'indépendance et un Etat. Les meurtres quotidiens atroces ne sont qu’un échec (d’Israël) », a rapporté la télévision palestinienne.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique