Vendredi, 24 mai 2024
Economie > Economie >

L'Egypte signe un contrat avec Abu Dhabi Ports pour l'exploitation du terminal de Safaga 2

Laila Ahmed , Mercredi, 27 décembre 2023

Le terminal de Safaga 2 recevra un million de conteneurs par an et 7 millions de tonnes de marchandises. Les travaux de la superstructure débuteront au deuxième trimestre 2024, et le terminal devrait être opérationnel d’ici 2025.

s
Travaux de mise en œuvre du terminal polyvalent du port maritime de Safaga dans le cadre du plan de développement du port de Grand Safaga. Photo : Page Facebook du Ministère des Transports

L'Autorité des ports de la mer Rouge et l'opérateur émirati Abu Dhabi Ports (AD Ports) ont signé un contrat pour construire et développer la superstructure du terminal polyvalent de Safaga 2, située au port maritime de Safaga, indique un communiqué du Ministère des Transports, mercredi 27 décembre. 

Conformément au contrat, une société d’exploitation du terminal de Safaga 2 a été créée pour construire et développer la superstructure. Il s’agit d’une société actionnaire égyptienne qui bénéficiera des droits de gestion et d’exploitation du terminal pour une durée de 30 ans. 

La Société d'exploitation du terminal de Safaga sera composée d'un consortium de compagnies mené par AD Ports en addition aux sociétés Golden Anchor Ships Operator Limited, et Silver Anchor Facilities Management Limited.

« Environ 85% des travaux d'infrastructure ont été achevés, et tous les travaux d'infrastructure exécutés par des entreprises nationales égyptiennes seront achevés d'ici avril 2024. Les travaux de la superstructure débuteront au deuxième trimestre 2024. », selon le communiqué. 

Selon un communiqué publié par AD Ports, mercredi 27 décembre, l’accord de concession est d’une valeur de 200 millions de dollars sur 3 ans. « AD Ports investira cette somme dans les superstructures, les équipements, les bâtiments, les autres installations immobilières et le réseau de services publics à l’intérieur de la zone de concession »

Le terminal entrera en fonction en 2025, selon AD Ports.

Cet accord n’est pas le premier, d’autres ont été conclus pour élargir l’accès du groupe AD Ports aux terminaux polyvalents, aux routes de croisière et aux infrastructures logistiques dans les ports égyptiens de Safaga, Aïn-Sokhna, Port-Saïd, Hurghada, Charm Al-Cheikh et Al-Arich.

Le projet du Terminal de Safaga 2 est réalisé sur une superficie d'environ 810 000 mètres carrés, avec un quai de 1 100 mètres et une profondeur de 17 mètres. 

Le terminal devrait accueillir environ un million de conteneurs par an, et 7 millions de tonnes de marchandises, a expliqué le ministre des Transports, Kamel Al-Wazir, soulignant que le terminal contribuera également à la manutention des conteneurs et de tous types de marchandises sèches ou en liquide.

La mise en œuvre du terminal s'inscrit aussi dans le cadre l'exécution du corridor logistique intégré (Safaga - Qena - Abu Tartur). Celui-ci est considéré comme l’un des axes du développement de la région de la Haute-Egypte.

Safaga 2 sera le premier terminal international à être opérational et servira la Haute-Egypte. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique