Vendredi, 24 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

Ahli rate l’exploit

Karim Farouk , Mercredi, 20 décembre 2023

Pour sa 6e demi-finale de la Coupe du monde des clubs, Ahli a échoué une fois de plus à franchir ce stade, en dépit de la grande impression qu’il a faite dans cette édition saoudienne.

Ahli rate l’exploit
(Photo : AP)

Ahli devra continuer à rêver de sa 1re finale de la Coupe du monde des clubs après avoir concédé une défaite amère de 2-0 contre le champion du Brésil Fluminense, lundi dernier en demi-finale de l’édition saoudienne.

Séduisant en quarts de finale contre l’Ittihad Jeddah de Benzema, Ngolo Kante et Fabinho (3-1), le champion d’Egypte et d’Afrique semblait enfin prêt à enterrer ses démons et à accéder à une première finale de son histoire au cours de cette 6e participation à la demi-finale.

«ºOn s’attendait à un puissant adversaire et c’est ce qu’on a trouvé. Ahli possède des joueurs de qualité et l’équipe a joué avec une grande expérience et une grande confiance, notamment après sa victoire contre l’Ittihad. On a dû présenter notre meilleur football pour franchir Ahli et accéder à la finaleº», a dit l’attaquant de Fluminense, Jhon Arias, suite au match.

Les Rouges ont débuté la rencontre avec un grand esprit et ont créé les meilleures occasions en première période mais leurs attaquants, Mahmoud Abdel-Moneim «ºKahrabaº», Percy Tau et Hussein Al-Chahat, ont manqué d’imagination face aux buts.

Fluminense, vainqueur de la Copa Libertadores, a fait preuve d’expérience, notamment en présence de l’ancien trio international du Brésil, Marcelo, Felipe Melo et Ganso, pour faire la différence grâce aux frappes d’Arias à la 71e minute et de John Kennedy à la 90e minute.

«ºNous avons raté beaucoup d’occasions. C’est une lacune qui nous cause des problèmes, pas seulement dans cette compétition mais aussi dans le championnat et dans les compétitions africaines. Nous essayons d’y remédier mais, quand tu joues tous les trois jours, tu n’as pas le temps de travailler sur tes lacunes et tu te concentres plus sur le rétablissementº», a dit l’entraîneur d’Ahli, Marcel Koller, lors de la conférence de presse qui a suivi le match.

Le technicien suisse, artisan d’une saison historique avec Ahli, menant le club cairote à 5 titres en 2023, s’était retrouvé au coeur des critiques après les récentes contreperformances de l’équipe.

Maladresse

Face à Fluminense, Ahli a eu 18 frappes au but dont 11 cadrés mais la maladresse des attaquants a gravement handicapé l’équipe. Ce manque d’efficacité est un casse-tête qui persiste depuis déjà plusieurs saisons. Kahraba, ailier de nature, a été déployé dans un rôle central dans une tentative de combler cette lacune mais sa moyenne de but laisse à désirer. Le club a recruté plusieurs attaquants pour remédier à cette inefficacité comme Hossam Hassan, Chadi Hussein, Salah Mohsen, le Sénégalais Aliou Badji et le Congolais Walter Bwalya, mais sans convaincre. L’attaquant français et ancien attaquant de Dortmund (Allemagne), Anthony Modeste, a été embauché en début de saison pour être le fer de lance de l’attaque mais il a failli à toutes les attentes jusque-là.

«ºNous avons bien joué et créé beaucoup de chances notamment en première mi-temps. Si nous avions marqué un but, le scénario aurait complètement changé et nous aurions gagné le match. Nous étions meilleurs jusqu’à la 70e minute et, même après leur but, nous avions des chances de revenir au match. Nous nous excusons au public qui a été déçu aujourd’hui mais nous allons nous concentrer sur notre prochain match pour essayer de décrocher la médaille de bronzeº», a dit le gardien et capitaine de l’équipe, Mohamad Al-Chennawi.

Ahli jouera, en consolation, la médaille de bronze contre le perdant du match entre le champion anglais Manchester City et l’équipe japonaise d’Urawa (ndlr : résultat non communiqué) vendredi 22 décembre.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique