Lundi, 04 mars 2024
International > Monde >

« Les frappes aériennes israéliennes contre les civils à Gaza ne peuvent être justifiées » : coordinatrice humanitaire de l’ONU

Ahraminfo, Lundi, 11 décembre 2023

La coordinatrice humanitaire de l’ONU, Lynn Hastings, a condamné l’offensive israélienne et le blocus imposé aux Palestiniens dans la bande de Gaza, alors que le monde célébrait dimanche 10 décembre la Journée des droits de l’Homme.

Lynn Hastings
Lynn Hastings, coordinatrice humanitaire de l'ONU. Photo: AP

 « Les frappes aériennes contre les civils et les infrastructures civiles [...] ne peuvent être justifiées. Pas plus que le siège, privant toute la population de Gaza de nourriture, d’eau, de soins de santé et d’hygiène », a écrit Hastings dans un communiqué.

« Israël doit permettre l’acheminement de l’aide humanitaire à l’intérieur de Gaza. » a-t-elle dit, réitérant les appels d’autres pays à un cessez-le-feu. Elle a également noté des « niveaux sans précédent » de violence exercée par l’Etat israélien et les colons contre les Palestiniens en Cisjordanie.

Par ailleurs, elle demande la libération inconditionnée des otages détenus par le Hamas depuis le 7 octobre.

Le 10 décembre a marqué le 75e anniversaire de la proclamation de la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui a établi pour la première fois que les droits fondamentaux de l’homme doivent être universellement protégés. « En 2023, je ne devrais pas avoir à faire une telle déclaration. C’est comme si nous n’avions rien appris au cours des 75 dernières années », a écrit Hastings.

 

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique