Jeudi, 22 février 2024
International > Monde >

Macron réaffirme son soutien à des négociations d'adhésion de l'Ukraine à l'UE

AFP, Dimanche, 10 décembre 2023

La France soutient l'ouverture de négociations d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne, actuellement bloquée par la Hongrie.

s
Le président français Emmanuel Macron. Photo : AP

Le président français Emmanuel Macron a réaffirmé dimanche 10 décembre à son homologue Volodymyr Zelensky le "soutien de la France" à l'ouverture de négociations d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne, actuellement bloquée par la Hongrie.

Au cours d'un appel téléphonique, Emmanuel Macron a salué l'adoption par le parlement ukrainien les 8 et 9 décembre "de plusieurs textes de loi décisifs, portant notamment sur les droits des minorités nationales, la réforme de la justice et la lutte anti-corruption", selon l'Elysée.

"L'Ukraine manifeste ainsi sa détermination à répondre dès maintenant aux recommandations qui lui ont été faites par la Commission européenne", a ajouté la présidence française.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE doivent se prononcer le 14 et 15 décembre sur le lancement des négociations d'adhésion de l'Ukraine. Mais le Premier ministre hongrois Viktor Orban reste inflexible dans son opposition à l'ouverture de ce processus.

"L'Ukraine est connue pour être l'un des pays les plus corrompus du monde. C'est une plaisanterie ! Nous ne pouvons pas prendre la décision d'entamer un processus de négociation d'adhésion", a-t-il affirmé après avoir rencontré Emmanuel Macron jeudi dernier à Paris.

Le président français a aussi "réitéré le soutien indéfectible de la France à l'Ukraine face à la guerre d'agression menée par la Russie", a dit l'Elysée.

De son côté, Volodymyr Zelensky a indiqué sur la plateforme X avoir informé son homologue français des développements militaires sur la ligne de front.

"Nous avons discuté de nos besoins prioritaires et du prochain paquet d'aide militaire français qui va significativement renforcer la puissance de feu de l'Ukraine", a-t-il écrit.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique