Jeudi, 22 février 2024
Culture > Arts >

A ne pas rater : concert de Massar Egbari et le film Chamarikh

Névine Lameï, Samedi, 09 décembre 2023

Du 10 au 16 décembre, spectacles de danse, soirées musicales, expositions d'art plastique et films, des manifestations culturelles pour tous les goûts à découvrir au Caire et à Alexandrie.

film

MUSIQUE

May Farouk

Le 15 décembre, à 20h
Grande salle de l’Opéra du Caire, Guézira.

Sous la direction du maestro Sélim Sahab, une soirée de musique arabe en hommage à Oum Kalsoum sera animée par la chanteuse égyptienne May Farouk. Au programme, les plus grands titres de la diva.

Yéhia Khalil

Le 15 décembre, à 20h
Petite salle de l’Opéra du Caire, Guézira.

Entre sa façon d’agir sur scène et ses frappes énergiques et rapides, le jazzman égyptien de réputation mondiale Yéhia Khalil se crée une belle fusion qui fascine toujours ses fans. Fonder une entreprise égyptienne pour la diffusion de la culture et des arts du jazz en Egypte, c’est l’objectif que s’est fixé Yéhia Khalil. Il est le premier à avoir introduit ce style de musique en Egypte et dans le monde arabe. C’est lui qui a consacré plus de 59 ans de sa vie à cet art raffiné, qui touche de près ses émotions et ses sensations.

Ali El-Haggar

Le 10 décembre, à 20h
Bibliothèque d’Alexandrie, Chatbi.

Ali Al-Haggar chantera du répertoire du compositeur égyptien Sayed Darwich, célébrant le 100e anniversaire de son décès. Al-Haggar sera accompagné par l'orchestre et la chorale de la Bibliothèque d’Alexandrie, sous la direction du maestro Nayer Nagui.

Omar Khaïrat

Les 11 et 12 décembre, à 20h
Grande salle de l’Opéra du Caire, Guézira.

Fidèle à son rendez-vous annuel, le pianiste égyptien Omar Khaïrat jouera de ses propres compositions symphoniques, accompagné de l’orchestre de l’Opéra du Caire, sous la direction du maestro Nayer Nagui. Khaïrat construit sa propre identité musicale, en tant que compositeur professionnel indépendant. Son style musical se caractérise par sa profondeur et sa richesse qui fusionne la musique arabe contemporaine avec la musique occidentale.

Anti-Heroes Reflections

Le 14 décembre, à 19h
Saqqiet Al-Sawi, rue 26 juillet, Zamalek.

Anti-Heroes : Reflections peint en musique une représentation du monde moderne, où la figure héroïque a disparu. La jeune troupe égyptienne ne joue pas de la musique folk/rock pour donner des leçons ou séparer le bien du mal ... c’est seulement se donner rendez-vous pour changer, le temps d'une soirée, nos vies éphémères en poésie.

Massar Egbari

Le 15 décembre, à 16h et à 20h et le 16 décembre, à 20h
Saqqiet Al-Sawi, rue 26 juillet, Zamalek.

Ana Mawgoud (je suis là) est le titre d’un concert animé par la troupe égyptienne Massar Egbari (voie obligatoire), en soutien de Gaza. La troupe regroupant cinq musiciens alexandrins, lesquels ont fondé ce projet musical en 2004, adopte un langage sarcastique. Ils dénoncent constamment « les voies imposées dans la vie », que ce soit par la société ou par les gens du pouvoir. Et ce, sur un fond de musique rock, jazz, blues et mélodies orientales.

Shady El Qasseer

Le 14 décembre, à 20h
Room Art Space, 10, rue Al Mohamine, Garden City

Saxophoniste autodidacte de jazz du Caire, Shady El Qasseer a formé en 2015 un groupe musical qui porte son nom. Il joue exclusivement ses propres compositions, dans un croisement de jazz et de musique ethnique, créant des sons uniques.

Michael Onsy

Le 16 décembre, à 20h
Room Art Space, 10, rue Al Mohamine, Garden City

Une soirée en hommage à Fayrouz, avec Michael Onsy et son ensemble. Sur son luth, Onsy est connu par sa musique au parfum relaxant, jouée dans une gamme d'émotions et d’états d'esprit. Sa musique, née de ses propres compositions, explore la condition humaine dans tous ses états.

Noël à MASQ

Le 16 décembre, de 12h à 18h30
The Ma’qad of Sultan Qaitbey

Conjointement à un marché de Noël, le groupe de rock indépendant Luka Wel Batteekh anime une soirée de musique acoustique/folk et de swing groovy dans le fascinant quartier de la « Cité des Morts », au Vieux Caire.

 

EXPOSITION :

Peintures de Alaa Abo Al-Hamd

Galerie Motion. 26A Kamal Al-Tawil, Zamalek,
Jusqu’au 18 décembre, de 10h à 21h (sauf le vendredi)

Célèbres pour leurs paysages variés et leur histoire millénaire, les paysages d’Egypte, allant des déserts arides aux riches terres agricoles, en passant par les plages bordées de la mer Méditerranée et la mer Rouge, sont une riche source d’inspiration pour l’artiste plasticien Alaa Abo Al-Hamd. Ses peintures, qui se caractérisent par leur immobilité, leur force et leur silence, offrent au récepteur de son art une diversité étonnante.

La Foire d'art annuelle du Caire

De 12h à 22h, jusqu’au 24 janvier 2024
Galerie TAM, District 5, Marakez branche, le Nouveau Caire.

Dans sa 9e édition, avec la participation de plus de 130 artistes et 1 500 œuvres d'art, la Foire d'art annuelle du Caire de la galerie TAM rassemble des artistes et des collectionneurs de toute l'Egypte. Elle offre une plate-forme permettant aux artistes établis et émergents de présenter leur travail, et à tout amateur d’art la possibilité d'explorer et d’acquérir des œuvres contemporaines. Et ce, en favorisant le dialogue et les échanges au sein de la communauté artistique en Egypte.

 

Peintures de Ibrahim Khatab

Jusqu’au 2 janvier, de 10h à 21h (sauf le dimanche)
Galerie Safarkhan. 6 rue Brazil, Zamalek.

Layers Of Love (des couches d’amour) est le titre d’une exposition de Ibrahim Khatab. L’artiste se sert d’une palette de couleurs vibrantes proche de celle de l’arc-en-ciel, pour dépeindre des états d’âmes divers. Attraction, engouement, engagement, intimité, passion, dévotion et compassion … Autant de sentiments humains qui invitent à réfléchir sur le monde, sur le vécu au quotidien.

 

CONFERENCE

Sam Shandi

Le 13 décembre, de 11h à 12h30
Département des beaux-arts et des médias mixtes, faculté d'art et de design (atelier de peinture 2, bâtiment 20), Université britannique de l’Egypte (BUE).

Chapters from My Diary (chapitres de mon journal) est le titre d’une conférence animée par le sculpteur britannique d’origine égyptienne Sam Shandi. L’artiste traite de son parcours artistique, ses expériences, ses techniques … Shandi est un artiste sculpteur, féru de l’art minimaliste aux formes géométriques simples et réduites, aux compositions abstraites. Son art trahit l’influence du constructivisme.

 

Les archives méconnus de Taha Hussein

Le 10 décembre, à 18h
Institut français d’Egypte, antenne Mounira. 1, rue Madrasset Al-Hoqouq Al-Frinseya.

Un débat à l’occasion du cinquantenaire de la disparition de Taha Hussein, le doyen de la littérature arabe, se tient à l’IFE, à Mounira. Une invitation à découvrir les faits inconnus sur l’écrivain Taha Hussein, son immense héritage qui a fait couler beaucoup d’encre. A ce débat participe le chercheur Ibrahim Abdel-Aziz, les professeurs Jihane Omrane et Emad Abou-Ghazi, ancien ministre de la Culture (débat en arabe et traduit en français).

 

CINEMA

Les choristes

Le 11 décembre, à 18h30
Institut français d’Egypte, antenne de Mounira. 1, rue Madrasset Al-Hoqouq Al-Frinseya.

Les Choristes, un film de Christophe Barratier (2004). En 1948, Clément Mathieu est un professeur de musique sans emploi qui accepte un poste de surveillant dans un internat de rééducation pour mineurs. Le système répressif appliqué par le directeur, Rachin, bouleverse Mathieu. Film en français sous-titré en anglais.

 

Arrabet Beyrout

A partir du15 décembre
Sur Shahid

Le feuilleton libanais Arrabet Beyrouth (la Marraine de Beyrouth) traite les problèmes et les conditions de vie qui ont secoué la capitale libanaise, Beyrouth, dans les années 1950.

Shamarikh

Tous les jours
Dans les salles du cinéma du Caire et d’Alexandrie

Le film Shamarikh (feux d'artifice) raconte l’histoire de Raouf (joué par le comédien Asser Yassine), le fils illégitime d'un des plus importants marchands d'armes d'Egypte. Son plus grand ennemi est son frère Farés. Raouf a une dernière chance de la part de son père pour se faire reconnaître légalement : tuer Amina (incarné par Amina Khalil), la fille de l'avocat de la famille. Un film réalisé par Amr Salama.

SPECTACLE

Nuit de danse contemporaine

Les 12 et 13 décembre, de 13h à 17h
Institut français d’Egypte, antenne de Mounira. 1, rue Madrasset Al-Hoqouq Al-Frinseya.

Contemporary Dance Night (CDN) est une initiative et un événement qui a vu le jour au Caire il y a 11 ans. Il s’agit d’une nuit de la danse contemporaine, un mélange de performances et de vidéos de danse contemporaine diverses et variées, imaginées par des chorégraphes égyptiens et internationaux.

 

Journée de Noël

Le 15 décembre, à 11h
Institut français d’Egypte, antenne de Mounira. 1, rue Madrasset Al-Hoqouq Al-Frinseya.

La journée de Noël à la médiathèque est un moment de convivialité et de partage où la magie de Noël est à l’honneur.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique