Mercredi, 19 juin 2024
International > Monde Arabe >

« Une cruauté insondable » : Roger Waters dénonce les évènements à Gaza

Farah Alazzouni , Mercredi, 06 décembre 2023

Pour l'ex-membre des Pink Floyd, Roger Waters, les Palestiniens sont absolument tenus « légalement et moralement de résister à l'occupation ».

s
L'ancien membre fondateur de Pink Floyd Roger Waters à Indio, le 16 octobre 2016 en Californie. Photo: AFP

Roger Waters, musicien anglais, co-fondateur du célèbre groupe de rock Pink Floyd, a exprimé son indignation face au « génocide » israélien à Gaza, s’adressant à la chaîne publique nationale turque (TRT) lors d’un podcast, mardi 5 décembre.

L'entretien avec l’ex-membre des Pink Floyd a eu lieu à la fin de sa tournée « This Is Not a Drill » en Amérique latine qui a commencé le 6 juillet 2022 aux Etats-Unis pour arriver ensuite en Europe puis en Amérique du Sud.

Waters a annoncé que la « résistance à l'occupation » est justifiée et que les Palestiniens sont absolument tenus « légalement et moralement à résister à l'occupation ».

« Qu'est-ce qui ne va pas chez ces gens ? Comment peuvent-ils encore illustrer les Israéliens comme victimes ? », a-t-il déclaré, en faisant référence au dirigeants internationaux tout en exprimant son empathie envers les palestinien.

Parlant des « gens au pouvoir » et des médias, il a déclaré : « Ils continuent à inventer des histoires, puis les amplifient et les répètent encore et encore et encore … ».

Waters a déclaré que les lobbies israéliens ont essayé d’annuler ses concerts à Buenos Aires sous prétexte qu’il est antisémite, « ce que je ne suis évidemment pas ! C'est un véritable non-sens », a-t-il ajouté lors de l'interview.

« Ils ont juste essayé d'annuler mon spectacle à Santiago, au Chili, où je sais que je suis extrêmement populaire » a-t-il souligné.

Peu avant les concerts de Waters en Argentine et en Uruguay, de nombreux hôtels auraient refusé d'héberger le musicien, l'accusant d'antisémitisme.

Waters est connu pour ses fortes positions pro-palestiniennes, condamnant souvent Israël pour son occupation de la Palestine depuis des décennies et ses guerres contre ce peuple.

Souvent accusé d'antisémitisme et de misogyne, ses opinions le conduisent souvent à des conflits avec diverses autorités, certaines voix réclamant l'annulation de ses concerts.

Le mois dernier, Waters a exprimé sa position pour le un journal argentin Pagina 12, déclarant :« Je n'ai pas eu une seule pensée antisémite de toute ma vie » et soulignant que sa critique concernait « les actions du gouvernement israélien ».

Sa prise de conscience et sa colère envers les actions d'Israël ont été déclenchées au début des années 2000 lorsque Pink Floyd a été invité à se produire en Israël puis en Cisjordanie.

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique