Dimanche, 03 mars 2024
Economie > Economie >

La hausse des importations de voitures exacerbe le déficit de la balance commerciale de l’Egypte de 10,3% en septembre 2023

Dira Maurice , Mercredi, 06 décembre 2023

La valeur des exportations égyptiennes a diminué de 33,7% et celle des importations de 16,5% en septembre 2023 par rapport au même mois en 2022.

cqr
Des voitures importées en Egypte.

Le déficit de la balance commerciale a marqué une hausse de 10,3% en septembre 2023 comparé au même mois en 2022. Elle a atteint 3,14 milliards de dollars en septembre 2023 contre 2,84 milliards de dollars en septembre 2022.

Ces chiffres ont été publiés, mercredi 6 décembre, dans le bulletin mensuel sur le commerce extérieur pour le mois de septembre 2023, de l'Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques (CAPMAS).

Dans le détail, la valeur des exportations a diminué de 33,7%, atteignant 2,94 milliards de dollars en septembre 2023, contre 4,44 milliards de dollars en septembre 2022. Et ce, principalement sous l'effet de la baisse de la valeur des exportations de certains produits, notamment le prêt-à-porter (11,1%), les produits pétroliers (68,2%) et les engrais (65,9%).

D’autre part, la valeur des exportations d’autres produits a augmenté, entre autres le pétrole brut (81,3%), les barres et fils de fer (157,2%), ainsi que dans une moindre mesure les tapis (42,0%).

Plus d’importations de voitures

Côté importations, leur valeur a diminué de 16,5%. Elle a atteint 6,08 milliards de dollars en septembre 2023, contre 7,28 milliards en septembre 2022. Et ce, en raison de la diminution de la valeur des importations de certains biens.

Ces biens sont notamment le blé (8,8%), les médicaments et les produits pharmaceutiques (0,1%), les produits chimiques organiques et non organiques (38,0%).

Tandis que la valeur des importations de certains biens a augmenté, dont les plus importants sont les produits pétroliers de 14,9%, les matières premières de fer ou d'acier (27,0 %), le gaz naturel (27,2%) et les voitures (156,6%).

Cette hausse remarquable de la valeur des importations de voitures survient à un moment où le marché automobile égyptien subit depuis quelque temps des coups durs qui ont fait bondir leurs prix.

Le gouvernement impose des restrictions aux importations dans un contexte de crise de pénurie de devises étrangères affrontée par l’Egypte depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine et ses répercussions.

Cette crise a conduit le gouvernement à dévaluer la livre à trois reprises de mars à janvier 2022, pour faire face à la rareté du dollar et la hausse continuelle de son taux de change par rapport à la livre égyptienne.

Le dollar était échangé à 19,26 livres en septembre 2022 alors qu’il équivaut à 30,93 livres actuellement selon le taux de change officiel de la Banque Centrale d’Egypte, au même moment il a frôlé les 50 livres sur le marché parallèle ces derniers jours.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique