Jeudi, 22 février 2024
International > Monde Arabe >

Les régions contrôlées par les Houthis ne recevront pas d’aides alimentaires selon le PAM

AFP, Mardi, 05 décembre 2023

A cause de plusieurs raisons économiques et politiques, le PAM a décidé de suspendre ses opérations dans les régions sous le contrôle des houthis.

UN
Le PAM suspend ses distributions de nourriture dans les régions Yémenites contrôlées par les houthis.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mardi 5 décembre la suspension de ses distributions de nourriture dans les régions du Yémen contrôlées par les houthis, en raison de financements limités et de désaccords avec les Houthis.

Confrontée à une baisse de ses financements, l'agence de l'ONU a affirmé dans un communiqué avoir pris cette "décision difficile (...) après pratiquement un an de négociations, au cours duquel aucun accord n'a été trouvé pour réduire le nombre de bénéficiaires de 9,5 millions à 6,5 millions".

Les stocks dans les zones aux mains des Houthis "sont désormais presque entièrement épuisés et la reprise de l'aide alimentaire, même avec un accord immédiat, pourrait prendre jusqu'à quatre mois en raison de la perturbation de la chaîne d'approvisionnement", a prévenu l'agence.

Le PAM a indiqué qu'il maintiendrait néanmoins "ses programmes de résilience et de moyens de subsistance, de nutrition et d'alimentation scolaire (...) aussi longtemps que l'agence disposera d'un financement suffisant et de la coopération des autorités" de Sanaa, sous contrôle rebelle.

Les distributions de nourriture dans les zones gouvernementales, en revanche, se poursuivront en ciblant "les familles les plus vulnérables, conformément aux ajustements de ressources annoncés en août dernier", a-t-elle ajouté.

Le PAM avait alors indiqué qu'il était contraint de réduire ses opérations au Yémen en raison d'une pénurie de fonds internationaux.

La guerre dans ce pays de 30 millions d'habitants a fait des centaines de milliers de morts et déplacé des millions de personnes.

Le Yémen est depuis 2014 en proie à une guerre civile qui a fait des centaines de milliers de morts et provoqué l'une des pires crises humanitaires au monde.

Une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite est intervenue en 2015 aux côtés du gouvernement face aux rebelles Houthis, proches de l'Iran, qui ont pris le contrôle de la capitale Sanaa puis de larges pans du territoire.

Pays le plus pauvre de la péninsule arabique, le Yémen connaît toutefois une accalmie fragile depuis une trêve négociée par l'ONU en avril 2022, mais la population souffre de la baisse des aides humanitaires, dont elle est largement dépendante.

 

*Article modifié par Ahraminfo

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique