Jeudi, 22 février 2024
International > Monde >

Gaza: la CPI va "intensifier" ses enquêtes sur d'éventuels crimes de guerre

AFP, Dimanche, 03 décembre 2023

Le procureur en chef de la Cour Pénale internationale (CPI) a promis dimanche que la Cour intensifierait ses efforts pour enquêter sur d'éventuels crimes de guerre dans le conflit qui oppose depuis bientôt deux mois Israël et le gouvernement de Gaza.

s
La bande de Gaza. Photo : AFP

Le procureur en chef de la Cour Pénale internationale (CPI) a promis dimanche que la Cour intensifierait ses efforts pour enquêter sur d'éventuels crimes de guerre dans le conflit qui oppose depuis bientôt deux mois Israël et le gouvernement de Gaza.

Karim Khan a souligné que sa visite n'était pas "de nature investigatrice" mais a dit avoir pu parler à des victimes des deux côtés du conflit.

Selon les chiffres du gouvernement de Gaza, les bombardements et les combats menés par Israël depuis ont fait plus de 15.000 morts, principalement des civils.

"Les allégations crédibles de crimes de guerre durant ce conflit doivent faire l'objet d'un examen et d'une enquête menés de façon indépendante", a déclaré M. Khan. "Mes services vont intensifier leurs efforts afin d'avancer dans leurs enquêtes".

La CPI a été établie en 2002 comme tribunal indépendant international pour examiner les accusations de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

En 2021, elle avait ouvert des enquêtes sur de possibles crimes de guerre menés dans les territoires palestiniens aussi bien par Israël que par le Hamas.

M. Khan avait récemment dit que ces enquêtes s'étendraient "à l'escalade des hostilités et de la violence depuis les attaques du 7 octobre". Mais les enquêteurs de la CPI n'ont pas été autorisés à entrer à Gaza ou à enquêter en Israël - pays qui n'est pas membre de la CPI.

M. Khan a dit avoir pu voir que es attaques doit resIsrael doit respecter ‘’ les règles claires qui régissent les conflits armés", et que, même si un conflit dans une zone aussi densément peuplée que Gaza est "forcément complexe", il doit respecter les lois humanitaires internationales.

Des experts juridiques proches de la Cour ont indiqué à l'AFP qu'aussi bien le Hamas qu'Israël pourraient se trouver accusés devant la Cour pour ce conflit, et M. Khan a déclaré dimanche que son équipe avait recueilli "une quantité importante" d'informations et de preuves sur diverses accusations.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique