Samedi, 24 février 2024
Economie > Economie >

Le soutien du FMI à l'Egypte reprendra très bientôt : Georgieva

Dira Maurice , Dimanche, 03 décembre 2023

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), a assuré que l'Egypte bénéficiera du plein soutien du FMI dans les circonstances difficiles auxquelles le pays est confronté.

s
Kristalina Georgieva, directrice du Fonds monétaire international. Photo : AFP

Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI, a affirmé que le programme de financement de l'économie égyptienne est sur le point de reprendre, dans une déclaration sur le site Asharq Bloomberg, dimanche 3 décembre, en marge de la COP28 à Dubaï.

« Je peux confirmer que l'Egypte bénéficiera du plein soutien du FMI », a assuré Georgieva.

En réponse à une question concernant le fait si cela se produirait au premier trimestre de l'année prochaine, elle a répondu : « Oui, très bientôt ».

« Nous travaillons actuellement avec les autorités égyptiennes, qui font du bon travail dans des circonstances très difficiles, pour fixer les priorités en matière de soutien à la population dans le besoin et de création de meilleures opportunités pour développer le secteur privé», a-t-elle ajouté.

Selon Bloomberg, Georgieva n'a pas précisé si le FMI desserrerait certaines de ses demandes visant à libéraliser l'économie égyptienne, ou si c’est Le Caire qui remplirait les exigences du Fonds.

Parmi ces exigences, figurent l’engagement de la part de l’Egypte à la mise en œuvre de régimes flexibles pour les taux de change et d'intérêt, en plus du renforcement du rôle du secteur privé et de l'accélération de la croissance.

A rappeler que Georgieva avait mis en garde, le 18 novembre dernier, contre les risques des dégâts économiques considérables du conflit à Gaza qui peuvent menacer des pays proches, dont l’Egypte.

Dans ce contexte, elle avait déclaré que le FMI étudie une éventuelle augmentation de son programme de prêt pour l’Egypte, à l’heure des hostilités à Gaza.

En décembre 2022, le conseil exécutif du FMI avait approuvé un accord de financement de 46 mois pour l’Egypte d’un montant total de 3 milliards de dollars.

Cette somme doit être remboursée dans un délai de 4 à 10 ans, en 12 versements semestriels d’un montant égal, selon les dates fixées par l’institution internationale.

La première révision, à la suite de laquelle l’Egypte devrait recevoir 347 millions de dollars, est continuellement retardée. Et ce, en raison de questions relatives au progrès du Caire quant à la mise en œuvre des termes de son accord avec le FMI.

 

 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique