Samedi, 02 mars 2024
Dossier > AL-AHRAM, TÉMOIN D’UNE ÉPOQUE >

Le carnet de l’histoire de la patrie

Alaa Sabet , Mercredi, 01 novembre 2023

Il y a environ un siècle et demi, le premier numéro du journal Al-Ahram a été publié par des Libanais sur les rives de la Méditerranée à Alexandrie. Mais ils sont vite venus s’installer au Caire.

Le carnet de l’histoire de la patrie

Depuis le premier jour de sa parution, Al-Ahram a présenté tous les jours l’actualité égyptienne, offrant à ses lecteurs les écrits de ses écrivains et intellectuels chevronnés pour que se tisse une relation singulière entre les Egyptiens et le journal d’Al-Ahram. Une relation que l’on trouve rarement dans le monde de la presse.

Cette relation a été consolidée par l’approche qu’Al-Ahram avait adoptée depuis sa création et l’engagement qu’il avait pris envers les lecteurs. Il s’est engagé à fournir à ses lecteurs en Egypte et dans le monde arabe un journalisme fiable et objectif. Depuis sa création, Al-Ahram s’est engagé à suivre l’approche adoptée par ses fondateurs Sélim et Bichara Takla, qui consiste à respecter les règles de la profession comme il se doit. L’objectif étant les lecteurs. D’autre part, il a toujours suivi les évolutions technologiques liées au travail journalistique. Il a été le premier journal à publier une photo en première page en 1881, puisqu’il a été le premier journal égyptien à créer un site Web au milieu des années 1990. C’est ainsi qu’Al-Ahram a toujours été une école de journalisme qui rivalise avec les plus grandes écoles du monde, de laquelle sont sortis les plus grands noms de la presse égyptienne. Al-Ahram a joué un rôle majeur dans toutes les étapes et les crises historiques que l’Egypte avait vécues, partant de sa responsabilité nationale. Il a joué un rôle important dans la guerre d’Octobre, que ce soit en contribuant au plan de diversion stratégique ou en rapportant le déroulement des combats grâce à ses correspondants militaires qui se trouvaient côte à côte avec les combattants sur le champ de la bataille.

Al-Ahram n’a jamais renoncé à son rôle d’illumination ni à son rôle culturel depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, malgré les fardeaux, surtout avec les défis auxquels est confrontée la presse à cause des pressions économiques et de l’évolution de l’humeur générale des lecteurs avec la propagation des réseaux sociaux. Al-Ahram était l’incubateur pour la découverte des talents de nombreux écrivains et artistes égyptiens. Si la presse écrite est aujourd’hui confrontée à de nombreux défis imposés par la nouvelle presse des médias technologiques, Al-Ahram, avec son histoire et les capacités de ses fils, est capable de surmonter ce défi, exactement comme ses fondateurs et ses anciens membres ont réussi à le faire parvenir à cette place qu’il mérite.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique