Lundi, 26 février 2024
Dossier > AL-AHRAM, TÉMOIN D’UNE ÉPOQUE >

Le mot du président

Mercredi, 01 novembre 2023

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a adressé à Al-Ahram un message d’estime et de reconnaissance, à l’occasion de la publication de son numéro 50 000.

Le mot du président

J’aimerais tout d’abord adresser toutes mes salutations et mon appréciation à tous ceux qui travaillent dans le domaine de la presse et des médias, qu’ils soient journalistes, administrateurs ou ouvriers, en particulier aux fils de la Fondation Al-Ahram, à l’occasion de cet événement exceptionnel qu’est la publication du numéro 50 000 du quotidien Al-Ahram. Je dirais que ce journal remarquable avait été au coeur des événements pendant près de 148 ans, depuis sa création le 27 décembre 1875 et jusqu’à aujourd’hui.

Tout le long de sa longue histoire, Al-Ahram a vécu de nombreux grands événements et révolutions, ce qui en fait la mémoire contemporaine de l’Egypte et du monde arabe et l’expression délicate et professionnelle des plus infimes détails de la vie égyptienne avec ses différentes couleurs et écoles, enregistrant tout rapprochement et éloignement entre l’Egypte et son environnement arabe et étranger et recensant les événements locaux, régionaux et internationaux, le tout dans le cadre de traditions professionnelles objectives et bien établies. Des traditions que nous aspirons à approfondir et à pérenniser dans le cadre de la Nouvelle République … la République du rêve et de l’espoir. Cette République qui est capable sans être brutale, qui est majestueuse, unique et remarquable, qui résiste aux frustrations et au désespoir, répand l’espoir, la bonté, la reconstruction et la prospérité sur toute la carte de l’Egypte, sans exception aucune. Ceci est surtout accompli sous l’ombrelle d’une vie décente pour chaque citoyen et d’un Etat fort capable de préserver sa sécurité nationale et la sécurité arabe.

La célébration du numéro 50 000 intervient dans un contexte de défis et de circonstances difficiles et complexes vécus par la cause palestinienne. Cette cause profondément ancrée dans la conscience de chaque Egyptien et Arabe étant la première cause arabe. Al-Ahram a tracé une nouvelle page dans le registre de la cause palestinienne, de la Déclaration de Balfour en 1917 à la récente crise du 7 octobre 2023, en passant par la Nakba de 1948 et la défaite en 1967 et tous les autres stades du conflit.

J’aspire à voir la Fondation Al-Ahram, ainsi que toutes les institutions de la presse égyptienne et les différents médias jouer un rôle plus important au cours de la période à venir dans le cadre de leur mission de sensibilisation, d’illumination et d’éducation de la génération actuelle et des générations futures de la Nouvelle République. Et ce, afin qu’elles puissent naviguer de concert avec le progrès et le développement à tous les niveaux en cours au sein de la Nouvelle République et préserver la prééminence dans les domaines du journalisme et des médias qui jouent un rôle central en temps de paix comme en temps de guerre.

Toutes mon estime et mes salutations aux fils de la Fondation Al-Ahram dans tous les emplacements, et tous mes voeux d’un succès continu.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique