Dimanche, 14 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

Pour retrouver l’équilibre, ralentir son rythme de vie

Hanaa Al-Mekkawi , Lundi, 04 septembre 2023

Avec le stress et le rythme effréné de la vie, nous avons parfois besoin de faire une pause et de méditer sur ce que nous faisons. Le concept de la Vie au ralenti (Slow Life) nous encourage à adopter une approche plus consciente de la vie. Explications.

Pour retrouver l’équilibre, ralentir son rythme de vie

La vie au ralenti est un mode de vie qui nous propose de ralentir le rythme effréné de notre quotidien. Il s’agit de prendre le temps de savourer les moments présents, de se reconnecter avec soi-même et avec le monde qui nous entoure. Au lieu de se laisser emporter par la hâte et le multitâche, la vie au ralenti encourage la pleine conscience, la simplicité et la réflexion. Selon la coach Fatma Soliman, cette philosophie peut être appliquée dans plusieurs domaines de la vie quotidienne.

1- L’alimentation et la santé

La vie au ralenti nous invite à adopter une approche plus consciente de notre alimentation. C’est-à-dire prendre le temps de préparer des repas sains à partir d’ingrédients frais et locaux et savourer chaque bouchée. En ralentissant le rythme de l’alimentation, nous pouvons mieux reconnaître nos sensations de faim et de satiété, ce qui favorise une relation plus saine avec la nourriture.

2- Le Travail et la productivité

Le rythme effréné du monde professionnel peut nous submerger. La vie au ralenti nous encourage à établir des limites claires entre le travail et le repos, à privilégier la qualité plutôt que la quantité et à prendre des pauses régulières pour se ressourcer. En adoptant une approche plus équilibrée du travail, nous pouvons accroître notre productivité, réduire le stress et améliorer notre bien-être général.

3- Les relations interpersonnelles

Dans nos relations avec les autres, la vie au ralenti nous rappelle l’importance de la présence et de l’écoute active. Prendre le temps de se connecter avec les autres, d’entretenir des conversations significatives et de partager des moments de qualité renforce nos liens et favorise des relations plus profondes et plus enrichissantes.

4- Les loisirs et la détente

La vie au ralenti nous encourage à accorder du temps à des activités qui nous apportent du plaisir et de la détente : lecture, méditation, marche à pied, pratique d’une activité créative. En nous déconnectant des distractions numériques et en nous consacrant pleinement à ces activités, nous pouvons retrouver un sentiment de calme intérieur et de satisfactionl.

 Comment commencer le changement ?

 Prenez conscience du rythme actuel de votre vie. Observez attentivement votre mode de vie actuel et identifiez les domaines où vous vous sentez particulièrement stressé, pressé ou dépassé. Cela peut inclure le travail, les relations avec les autres, les loisirs, ou même les tâches ménagères.

— Identifiez vos priorités : réfléchissez à ce qui est réellement important pour vous dans la vie. Quelles sont vos valeurs fondamentales ? Et qu’est-ce qui vous apporte le plus de bonheur et de satisfaction ? Cela peut vous aider à déterminer les domaines sur lesquels vous devriez vous concentrer davantage.

— Simplifiez votre emploi du temps : identifiez les activités ou les engagements qui peuvent être éliminés ou réduits. Apprenez à dire non aux choses qui ne sont pas essentielles ou qui ne correspondent pas à vos priorités. Créez un emploi du temps réaliste et équilibré qui vous permettra de ralentir le rythme de votre vie et de profiter davantage de chaque moment.

— Pratiquez la pleine conscience : prenez le temps de vous arrêter, de respirer profondément et de vous connecter à vos sensations en accordant une attention consciente à vos activités quotidiennes.

— Réduisez les distractions numériques : les smartphones, les réseaux sociaux et autres technologies peuvent nous distraire et nous éloigner de l’instant présent. Limitez votre temps devant l’écran, désactivez les notifications inutiles et créez des périodes sans technologie pour vous permettre de vous reconnecter avec le monde réel et d’apprécier pleinement votre environnement.

— Cultivez des habitudes saines : prenez soin de votre corps en adoptant des habitudes de vie saines comme l’alimentation équilibrée, l’exercice régulier et un sommeil de qualité. Prenez également le temps de vous détendre et de vous ressourcer en pratiquant des activités qui vous apportent du plaisir et de la joie.

— Privilégiez la qualité sur la quantité : au lieu de chercher constamment à accomplir le plus de tâches possibles, concentrez-vous sur la qualité de vos actions et de vos relations. Accordez une attention particulière à chaque tâche que vous entreprenez et soyez présents dans vos interactions avec les autres.

 Un concept vieux de 40 ans

L’idée de la vie au ralenti est née au sein d’un mouvement qui a commencé dans les années 1980 en Italie. Après l’ouverture de McDonald’s au coeur de Rome, Carlo Petrini et un groupe d’activistes ont formé un mouvement de défense des traditions alimentaires régionales appelé Slow Food. Au fil des années, le mouvement s’est propagé dans plus de 150 pays, essayant d’encourager la dégustation des aliments et une consommation consciente qui minimise l’impact négatif sur l’environnement dû à la production alimentaire. L’idée de Carlo Petrini a commencé à prendre forme lorsqu’il a remarqué que la relation entre l’agriculteur et le consommateur était inexistante, en raison des grands magasins et des restaurants de fast-food qui alimentaient le centre de Rome, entraînant un déclin significatif des traditions alimentaires locales. Carl Honoré, l’un des théoriciens les plus célèbres de l’idée de la Slow Life, a transmis l’idée à d’autres domaines que l’alimentation, lorsqu’il a publié un livre faisant l’éloge de la lenteur en 2004. La prise de conscience a commencé alors à croître sur le Slow Travel, le Slow Thinking et le Slow Work, qui sont des branches de la Slow Live. L’intérêt pour la vie au ralenti a augmenté pendant la pandémie de Covid-19. Ce qui leur a donné l’occasion de se connecter davantage à elles-mêmes et de rechercher ce qui leur plaît vraiment, une chose qu’on a tendance à oublier au milieu d’une vie rapide. Carl Honoré explique la différence entre une lenteur positive et une autre négative. Une lenteur positive consiste à ralentir délibérément son rythme de vie pour faire les choses à une cadence plus adéquate et obtenir le meilleur résultat. Vivre lentement ne signifie pas abandonner la technologie et revenir au bon vieux temps, mais plutôt abandonner les activités distrayantes, et être plus présent et plus conscient de chaque instant de la vie, afin de construire des relations plus solides et passer des moments de qualité avec nos amis et nos enfants. Cela nous aide également à construire nos valeurs, à concevoir le style de vie qui fonctionne le mieux pour nous, et aussi à réserver du temps pour ce que nous recherchons réellement, et non pas pour ce que le rythme effréné de la vie nous impose.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique