Samedi, 20 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

La révolution qui a donné à l’Egypte son indépendance

Chaïmaa Abdel-Hamid, Mercredi, 26 juillet 2023

En 1952, les Officiers libres se sont dressés contre le pouvoir royal pour préserver l’Egypte et défendre les droits du citoyen égyptien.

La révolution qui a donné à l’Egypte son indépendance
Une réunion des Officiers libres.

L’histoire de la Révolution de 1952 a commencé dans la nuit du 22 au 23 juillet, lorsqu’un groupe de jeunes Officiers libres, dirigés par le colonel Gamal Abdel-Nasser, a réussi à prendre le pouvoir en Egypte et à mettre fin à la monarchie en renversant le roi Farouq Ier sans effusion de sang, traçant ainsi les premiers traits d’un avenir meilleur pour l’Egypte.

Gamal Abdel-Nasser devient président de la République en 1956 jusqu’à sa mort en 1970. Durant cette période, l’Egypte est devenue un pays indépendant après des siècles sous la domination ottomane, et puis britannique. Nasser a adopté une politique d’indépendance nationale pas seulement en Egypte, mais aussi aux niveaux africain et arabe. Les principes de la Révolution de Juillet 1952 ont inspiré les peuples africains face à l’occupation britannique en Afrique de l’Est sur les terres de la Somalie et de Zanzibar, ainsi que le mouvement de libération de l’Erythrée. La plupart des Etats africains indépendants ou occupés à cette époque considéraient l’Egypte, après la guerre de Suez en 1956, comme le principal partenaire africain face à l’occupation et dans le soutien des mouvements de libération en Afrique.

Les politiques de Nasser avaient pour but de mettre l’Egypte sur la voie d’une véritable renaissance. Il a mis en place des politiques sociales axées notamment sur la gratuité de l’enseignement et la gratuité des soins. Il démantèle également les privilèges des propriétaires terriens, classe dominante sous la monarchie, et met en place un plan de développement social et économique vigoureux visant à lutter contre la pauvreté.

Dans l’Egypte de Gamal Abdel-Nasser, l’éducation gratuite a été l’une des grandes réformes socialistes des années 1950 et 60, faisant rêver d’ascension sociale ceux qui ne pouvaient pas payer de grosses sommes pour les études. Selon les experts, Nasser a encouragé le sens de la dignité chez les gens.

En parallèle, Nasser se lance dans de vastes projets d’infrastructure, comme le Haut-Barrage d’Assouan, et nationalise le Canal de Suez en 1956. De nombreuses usines ont été créées et l’économie égyptienne a pu, en 1969, réaliser un important excédent commercial. L’Egypte a construit la plus grande base industrielle du tiers-monde. Le pays comptait 1 200 usines : industries lourdes, manufacturières ou stratégiques. En plus, la nationalisation du Canal de Suez a été une étape importante. L’Egypte n’obtenait que 5 % des revenus du Canal de Suez et n’avait aucune autorité sur celui-ci avant la nationalisation, mais après cette étape, le canal a représenté, et continue de représenter, un pilier de l’économie égyptienne.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique