Lundi, 15 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Santé >

L’aspartame considéré comme « peut-être » cancérogène

Dimanche, 30 juillet 2023

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) considère désormais que l’aspartame est « peut-être cancérogène pour l’homme ».

L’aspartame considéré comme « peut-être » cancérogène

Réunis du 6 au 13 juin, les experts du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’OMS ont conclu que l’aspartame « était peut-être cancérogène pour l’homme ». Le comité mixte d’experts des additifs alimentaires de l’OMS et de la FAO (agence de l’Onu pour l’alimentation et l’agriculture) s’est, quant à lui, réuni du 27 juin au 6 juillet pour évaluer les risques liés à cet édulcorant artificiel utilisé dans les sodas, la gélatine, les crèmes glacées et les céréales pour petit-déjeuner.

Il a conclu que les données évaluées ne fournissaient aucun motif suffisant justifiant une modification de la dose journalière admissible établie depuis 1981 à un maximum de 40 mg par kilogramme de poids corporel, et donc qu’une personne peut consommer de l’aspartame « sans risque » dans la limite de cette quantité journalière.

Avec une canette de boisson gazeuse light contenant 200 ou 300 mg de cet édulcorant, un adulte pesant 70 kg devrait consommer plus de 9 à 14 canettes par jour pour dépasser la dose journalière admissible, en supposant aucun autre apport en aspartame provenant d’autres sources alimentaires.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique