Mardi, 21 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde Arabe >

Nouvelle opération israélienne à Jénine

Mercredi, 05 juillet 2023

Nuit d’enfer à Jénine. Cette fois-ci, Israël n’a pas lésiné sur les moyens : à l’habituelle incursion terrestre s’ajoutent des bombardements aériens intenses.

Nouvelle opération israélienne à Jénine
(Photo : AFP)

Lundi 7 juillet, l’armée israélienne a annoncé avoir lancé une « vaste opération antiterroriste » à Jénine, en Cisjordanie occupée. Selon le ministère palestinien de la Santé, au moins 3 personnes ont été tuées. « Il y a des bombardements aériens et une invasion terrestre », a déclaré à l’AFP Mahmoud Al-Saadi, directeur du Croissant-Rouge palestinien à Jénine. « Plusieurs maisons et sites ont été bombardés ... De la fumée s’élève partout ». Pour l’armée israélienne, c’est un « centre d’opérations conjointes » qui, selon elle, servait de centre de commandement à la « Brigade de Jénine », un groupe militant local, qui a été frappé. De son côté, le Jihad islamique palestinien a déclaré, dans un communiqué, que « toutes les options (étaient) ouvertes pour frapper l’ennemi (Israël) en réponse à son agression à Jénine ».

En juin, 7 personnes avaient été tuées, dont 2 jeunes de 15 ans lors d’un raid de l’armée israélienne sur un camp de réfugiés à Jénine. Lors de ce raid, l’armée a également tiré des missiles à partir d’un hélicoptère, ce qui n’était pas arrivé en Cisjordanie depuis 2002, lors de la deuxième Intifada palestinienne, selon un responsable palestinien. La ville de Jénine, située dans le nord de la Cisjordanie, et le camp de réfugiés adjacent sont régulièrement le théâtre d’affrontements entre les forces israéliennes et les Palestiniens. Les violences se sont multipliées ces derniers mois et, depuis le début de l’année, au moins 177 Palestiniens, 25 Israéliens, un Ukrainien et un Italien ont été tués, selon un décompte de l’AFP établi à partir de sources officielles.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique