Lundi, 17 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

L’or, nouveau produit financier

Gilane Magdi , Jeudi, 18 mai 2023

Le premier fonds d’investissement dans l’or, lancé le 14 mai, offre de bonnes opportunités de placement aux petits investisseurs. Explications.

L’or, nouveau produit financier
Le fonds d’investissement dans les lingots d’or répond aux besoins des différents segments de la société. (Photo : AFP)

Une bonne nouvelle pour les investisseurs. Après une longue attente, l’Autorité égyptienne de surveillance financière (EFSA), en coopération avec la Bourse égyptienne, a annoncé le 14 mai le lancement du premier fonds d’investissement dans l’or sur le marché égyptien. Premier du genre en Egypte, ce fonds a été créé par les sociétés Evolve Investment Holding Company et Azimut Egypt sous le nom As Gold. « Le règlement du fonctionnement des fonds d’investissement dans l’or est un rêve qui a été retardé pendant des années. Ce fonds sera le début du lancement d’autres fonds d’investissement et d’autres instruments financiers en Egypte. Il contribuera également à attirer davantage de nouveaux investissements et à relier le marché égyptien aux marchés mondiaux », a déclaré avec enthousiasme le PDG de la société Evolve et ex-président de la Bourse égyptienne, Sameh El Torgoman, lors d’une conférence de présentation du fonds.

Le lancement de ce fonds s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale visant à donner le feu vert aux investisseurs pour investir dans le métal jaune. Il a été lancé la semaine où des décisions importantes ont été prises pour augmenter l’offre de l’or sur le marché en vue de faire baisser ses prix en augmentation constante (voir encadré).

A l’issue de la conférence, Ahmed Abou El-Saad, membre délégué de la société Azimut Egypt, a expliqué les détails concernant le fonds qui va investir dans les lingots d’or. « Le prix du certificat est de 10 livres égyptiennes. Pour s’inscrire au fonds, l’investisseur doit acheter au moins 100 certificats. Notre objectif est d’attirer les petits investisseurs pour les encourager à épargner leur argent dans le fonds », explique Abou El-Saad en citant les étapes pour commencer à investir dans l’or via le fonds. Selon lui, l’investisseur doit ouvrir un compte dans l’une des entités ayant pris l’autorisation de l’EFSA, qui distribue les bulletins de souscription du fonds. Dans la première phase, la liste comprend 10 bureaux de la Poste égyptienne, la Banque d’investissement Naeem Holding, Mubasher, Global Investment et la Société égyptienne pour les services d’investissement (relevant de NI capital). Ensuite, l’investisseur transférera le montant à investir et signera le formulaire d’investissement dans l’or par l’intermédiaire du fonds. Ainsi, l’argent est transféré dans des certificats d’investissement dans l’or.

« Le fonds détient physiquement des lingots d’or et les garde dans des coffres auprès de la société Egycash, relevant de la Banque Centrale d’Egypte (BCE), inscrite au registre de l’EFSA. En cas de liquidation des certificats pour sortir du fonds, l’investisseur pourra obtenir ce qu’il possède à l’intérieur du fonds en or ou son équivalent en livre égyptienne », explique Abou El-Saad en ajoutant que les profits au sein du fonds seront cumulatifs et seront récupérés à la fin de la période du certificat d’investissement fixée à trois ans.

Avantages multiples

Les participants à la conférence ont évoqué les avantages offerts par le fonds, tel que la possibilité de commencer à investir par de petites sommes, sans plafond, et assurer la négociation sur de l’or certifié et garanti tout en économisant une partie du coût d’obtention de l’or.

Pour assurer la confiance des investisseurs, l’EFSA a élaboré un cadre réglementaire et législatif complet concernant l’investissement dans les minéraux tel que l’or, en réglementant le mode de fonctionnement des fonds et en créant un registre pour les fournisseurs de services de préservation des minéraux et un autre pour les parties avec lesquelles le fonds d’investissement doit traiter pour acheter et vendre des minerais. « Ces règles visent à réglementer l’activité des fonds d’investissement dans le minerai et d’en fixer les bases de contrôle afin de préserver les droits de tous les négociants », a noté le président de l’EFSA, Mohamed Farid, ajoutant que les fonds d’investissement dans les minéraux, y compris l’or, offrent des opportunités d’investissement et d’épargne qui répondent aux besoins de divers segments de la société d’une manière qui contribue à élever les niveaux d’inclusion financière et à se prémunir contre les risques de fluctuations des prix.

Les règles de l’EFSA obligent chaque fonds à soumettre à l’Autorité des données trimestrielles sur ses actifs, tout en fournissant des emplacements séparés pour le stockage des métaux. De même, le fonds doit fournir un certificat d’assurance émis par l’une des compagnies d’assurance agréées par l’EFSA, pendant toute la durée du contrat, à condition que la couverture d’assurance comprenne, au minimum, l’incendie, le vol et la perte.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique