Samedi, 25 mai 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

L’or fait son entrée sur le marché de l’investissement

Gilane Magdi , Jeudi, 04 mai 2023

Des fonds d’investissement dans l’or seront prochainement lancés sur le marché égyptien, offrant de nouvelles formes d’investissement.

L’or fait son entrée sur le marché de l’investissement
Le prix du métal jaune a augmenté de 55 % au cours des 6 derniers mois. (Photo : Reuters)

L’investissement dans l’achat de l’or reste le motif d’un large segment d’Egyptiens pour se prémunir contre l’inflation galopante. Cependant, la flambée des cours au niveau national et international empêche beaucoup d’Egyptiens d’acheter des lingots. « Le prix du lingot d’or de 5 grammes se vend aujourd’hui à 16 000 L.E. contre 8 000 L.E. en novembre dernier. Donc, je suis obligé de chercher d’autres moyens que l’or, devenu plus cher », raconte à l’Hebdo Mona Fahmy, une fonctionnaire qui était habituée à économiser chaque mois une somme d’argent pour l’investir dans le métal jaune. Mona et bien d’autres seront toutefois capables d’investir de petites sommes dans les fonds d’investissement dans l’or qui vont voir le jour pour la première fois en Egypte au cours de la prochaine période. « L’Autorité égyptienne de surveillance financière (EFSA) a récemment défini les règles organisant le fonctionnement des fonds d’investissement dans les matières précieuses telles que l’or et l’argent. Le fonds vise à permettre aux institutions et aux particuliers d’investir dans l’or sans l’acheter physiquement. Cela se fait par le biais d’un certificat émis par le fonds qui détermine la quantité de grammes que chaque investisseur possède », explique à l’Hebdo Mohamed Kamel, de l’EFSA, ajoutant que la valeur de l’investissement minimum dans le fonds sera bientôt annoncée. « Le fonds détient physiquement des lingots d’or et les garde dans des coffres auprès des entités inscrites aux registres de l’EFSA. En cas de liquidation des certificats pour sortir du fonds, l’investisseur pourra obtenir ce qu’il possède à l’intérieur du fonds en or ou son équivalent en livre égyptienne », renchérit-il.

Le 12 avril, le président de l’EFSA, Mohamad Farid, a publié les règles organisant le fonctionnement des fonds d’investissement dans les matières précieuses. Selon le communiqué de presse envoyé à l’Hebdo, l’EFSA autorise aux sociétés anonymes et aux banques exerçant l’activité des fonds d’investissement d’investir dans les matières précieuses. « La politique d’investissement du fonds doit inclure la nature des rendements à tirer de cet investissement et la politique de répartition des bénéfices. Les risques de ce type d’investissement et les façons d’y faire face doivent être aussi annoncés », a indiqué le communiqué, notant que le directeur du fonds d’investissement est le responsable de vente et d’achat des matières précieuses par l’intermédiaire des entités inscrites au registre de l’EFSA. « Les règles obligent chaque fonds à soumettre à l’EFSA des données trimestrielles sur ses actifs, tout en fournissant des emplacements séparés pour le stockage des métaux. De même, le fonds doit fournir un certificat d’assurance émis par l’une des compagnies d’assurance agréées par l’EFSA, pendant toute la durée du contrat, à condition que la couverture d’assurance comprenne, au minimum, l’incendie, le vol et la perte », selon le communiqué.

Deux entités à créer Jusqu’à présent, il n’y a que deux entités qui ont annoncé leur intention de créer des fonds d’investissement en or. La première est Evolve Investment Holding Company qui a déclaré qu’elle était sur le point de lancer 3 fonds pour investir dans les métaux précieux, d’une valeur initiale de 500 millions de L.E., à condition que le fonds soit adossé à un plafond en or. « Nous travaillons sur un ensemble d’outils grâce auxquels les investisseurs, qu’il s’agisse de particuliers ou d’institutions financières, peuvent investir dans l’or, soit directement, soit par le biais de titres adossés à l’or, tels que le service d’achat de lingots ou de certificats de fonds d’investissement », a déclaré le PDG d’Evolve, Sameh Al-Torgoman, dans un entretien avec la chaîne Al-Arabiya, ajoutant qu’il attend l’approbation de l’EFSA. « Il est probable que le premier fonds soit lancé à la fin du deuxième trimestre de cette année », prévoit-il.

La deuxième est CI Capital, une société holding d’investissements financiers, qui a l’intention de créer un fonds d’investissement dans l’or, dans le cadre d’une stratégie de diversification de ses outils d’investissement. Le journal économique Al-Mal (l’argent) a révélé que la Banque Misr envisageait de participer au fonds après son lancement et l’achèvement du processus d’incorporation par CI Capital, sans révéler sa taille cible. Elle a souligné que le nouveau fonds émettrait des documents dont le prix serait lié à la valeur de l’or et que le titulaire du document aurait le droit de récupérer sa valeur en espèces, et non en nature .

 

Les différentes formes de fonds d’investissement

Il existe plusieurs types d’investissement dans l’or au niveau mondial : le premier est l’investissement dans les fonds négociés en Bourse ou Exchange Tated Funds (ETF). Un ETF se négocie comme une action et subit des fluctuations de prix tout au long de la journée de trading. Cela signifie que le prix de l’ETF est directement corrélé au prix du métal. Il est beaucoup plus liquide que les fonds communs de placement. Bien qu’il soit techniquement propriétaire du métal, l’investisseur d’un ETF n’est pas autorisé à prendre possession de l’actif physique associé au fonds. La propriété appartient à l’institution financière qui gère le fonds, et l’investisseur en dépend pour remplir les obligations qui y sont associées.

Le deuxième type est l’investissement dans les actions des entreprises métallurgiques. Il s’agit d’acquérir des actions de sociétés minières qui sont engagées dans l’extraction et la production de métaux précieux. Les cours de ces actions sont liés aux prix des métaux, ainsi qu’à des facteurs spécifiques à l’entreprise, comme son équipe de direction, la solidité de son bilan, ses performances et ses perspectives .

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique