Jeudi, 13 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Sports >

La Supercoupe dans le collimateur d’Ahli

Mohamad Mosselhi , Jeudi, 04 mai 2023

Après avoir assuré sa place en demi-finale de la Ligue des champions d’Afrique, Ahli espère remporter la Supercoupe d’Egypte aux dépens de Zamalek le 5 mai aux Emirats arabes unis.

La Supercoupe dans le collimateur d’Ahli
Ahli et Zamalek seront au coude-à-coude vendredi. (Photo : Yasser Al-Ghoul)

Les rendez-vous importants se succèdent pour Ahli. Quelques jours après leur succès africain, les Rouges ont une autre mission importante, mais cette fois-ci en Egypte. Ils rencontreront Zamalek le 5 mai aux Emirats arabes unis à l’occasion de la 20e édition de la Supercoupe d’Egypte. Etant donné leur récente forme, les Rouges, qui possèdent un record de 12 titres de Supercoupe, sont archifavoris pour ajouter un 13e titre à leur palmarès. Leur éternel rival, Zamalek, qui souffre cette saison, est très loin de sa forme des deux dernières saisons quand il a été sacré champion d’Egypte. Ravis de leur qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions aux dépens de la formation marocaine de Raja de Casablanca, Ahli va disputer la Supercoupe avec une grande dose de confiance. Les Rouges ont été stables lors des deux rencontres face aux Marocains à l’occasion des quarts de finale de la compétition africaine.

Ahli a remporté l’aller 2-0 au Caire avant de concéder un nul vierge à Casablanca samedi 29 avril. Les Rouges ont joué un grand match et ont fait preuve d’une défense solide qui a privé le Raja de menacer les filets d’Al-Chennawi, gardien de but d’Ahli, tout au long de la rencontre. La seule menace s’est produite juste avant la fin de la première mi-temps, quand le Raja a obtenu un penalty. Mais le tir de Yousri Bouzouk a heurté le poteau, ce qui a permis aux Rouges de jouer la seconde mi-temps avec beaucoup de calme. « Je suis très heureux du résultat de la rencontre et de notre qualification pour les demi-finales. Ce succès va relever le moral des joueurs et aider l’équipe à disputer les prochains rendez-vous avec confiance », a déclaré Marcel Koller lors de la conférence de presse qui a suivi la rencontre contre le Raja de Casablanca.

Théoriquement, Ahli devrait disputer la Supercoupe avec un effectif complet. Le seul joueur qui pourrait rater la rencontre est l’ailier de l’équipe, Mahmoud Abdel- Moneim, dit « Kahraba ». Ce dernier est suspendu pour 12 rencontres par le comité de discipline de la Fédération égyptienne de football à cause de son comportement antisportif contre les supporters de Zamalek lors du dernier derby au Caire en janvier dernier. Ahli, qui a mal digéré la suspension de son joueur, a lancé un appel au comité pour annuler sa suspension, mais ce dernier n’a pas encore dit son mot et la Fédération égyptienne de football n’a pas encore décidé du sort du joueur. La participation ou non de Kahraba à la Supercoupe est un sujet important pour les responsables de Zamalek qui ont menacé de déclarer forfait si le joueur participe à la rencontre.

Chances minimes pour Zamalek

Côté technique, les chances de Zamalek de remporter la rencontre sont minimes. L’équipe est très loin de sa forme habituelle et la saison s’annonce catastrophique pour les Blancs. L’équipe n’a pas réussi à franchir la phase de groupe de la Ligue des champions d’Afrique. Elle a été éliminée des demi-finales de la Coupe d’Egypte après sa défaite contre Pyramids FC aux tirs au but. Sa 4e place au classement du championnat avec 43 points, 10 points derrière le leader Ahli (qui a encore 4 matchs à jouer), est un fardeau qui paraît insurmontable.

Les résultats décevants de Zamalek ont été à l’origine de la nomination du Colombien Juan Carlos Osorio comme nouvel entraîneur afin de redresser la barre des Blancs. Sous son commandement, Zamalek a concédé un nul de 2-2 contre Moqaouloun avant de battre Ceramica Cleopatra 1-0. La performance de l’équipe s’est légèrement améliorée, mais elle laisse encore beaucoup à désirer.

La victoire lors de la rencontre de vendredi paraît lointaine. Mais si elle se réalise, elle aura des conséquences positives sur l’équipe et résoudra bien des problèmes en ramenant le calme au sein du club. « L’équipe s’améliore au fil des matchs. Il faut préciser que les joueurs sont très déçus à cause des mauvais résultats dernièrement », affirme Juan Carlos Osorio.

La dernière Supercoupe d’Egypte a témoigné de la victoire d’Ahli 2-0 contre Zamalek aux Emirats arabes Unis, durant les débuts de Koller avec l’équipe. Osorio rêve d’un tel succès vendredi.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique