Samedi, 02 mars 2024
Al-Ahram Hebdo > Monde >

Sommet Turquie-Syrie-Iran-Russie à Moscou

Jeudi, 27 avril 2023

La Russie a accueilli mardi un nouveau round de pourparlers réunissant les ministres de la Défense russe Sergei Shoigu, turc Hulusi Akar, iranien Mohamad Reda et syrien Ali Mahmoud Abass.

Sommet Turquie-Syrie-Iran-Russie à Moscou

Cette nouvelle rencontre vise à normaliser les relations entre la Turquie et la Syrie, a indiqué lundi le ministre turc de la Défense.

L’Iran, puissance régionale, est également représenté à Moscou, a ajouté Hulusi Akar, précisant que ces discussions se tiennent entre les responsables de la défense et des renseignements des quatre pays. La Russie encourage le rétablissement des relations entre son allié syrien et Ankara, rompues depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011. « Notre objectif est de résoudre les problèmes par des négociations et de ramener la paix dans la région dès que possible », a déclaré M. Akar, à trois semaines d’élections cruciales en Turquie.

Ankara et Damas ont eu peu de contacts officiels depuis que la Turquie avait commencé à soutenir les rebelles et l’opposition en Syrie. Mais le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a lancé l’idée d’un sommet de la paix avec le dirigeant syrien, soutenu en cela par le président russe, Vladimir Poutine. Mais M. Assad a prévenu qu’il réclamait, préalablement à toute rencontre, le retrait des troupes turques stationnées dans le nord de la Syrie. Pour M. Erdogan, la présence militaire turque vise à prévenir les attaques contre la Turquie de groupes kurdes, qui se sont par ailleurs battus aux côtés de la coalition occidentale contre les djihadistes du groupe de l’Etat islamique.

Début avril, des diplomates iraniens, russes, turcs et syriens se sont rencontrés à Moscou pour préparer une future réunion des ministres des Affaires étrangères.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique