Dimanche, 23 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

La solidarité comme mot d’ordre

Sabah Sabet , Jeudi, 23 mars 2023

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a donné le coup d’envoi de la plus grande initiative de protection sociale en Egypte, intitulée « Tous solidaires » et organisée par l’Alliance nationale des ONG oeuvrant dans le domaine du développement.

La solidarité comme mot d’ordre
Le président Sissi lors de l’inauguration de l’initiative « Tous solidaires  ».

Lors d’une grande festivité tenue vendredi 17 mars au Stade international du Caire, le président Abdel-Fattah Al-Sissi a donné le coup d’envoi à l’initiative « Tous solidaires », organisée par l’Alliance nationale pour l’action civile de développement. 50000 bénévoles et 33 institutions ont participé à cette initiative, la plus importante dans le domaine de la protection sociale en Egypte. « Aujourd’hui, nous assistons à un nouveau succès, tracé par la main des fidèles Egyptiens, dans une société civile qui vise à soutenir le système de la protection sociale, en intégrant son travail aux efforts du gouvernement et du secteur privé, afin de toucher les familles et les groupes vulnérables et de leur fournir des services communautaires », a annoncé le président Sissi lors de son allocution. Il a salué tous ceux qui ont participé à l’initiative, y compris les bénévoles, les institutions et les donateurs, sous l’égide de l’Alliance nationale pour l’action civile de développement.

Cette initiative vise à mobiliser et distribuer 6 millions de cartons de denrées alimentaires dans tous les gouvernorats avant le 23 mars, début du mois du Ramadan. Ceux-ci sont fournis aux familles en besoin afin de leur alléger le fardeau financier imposé en raison des situations économiques difficiles qui font suite aux crises économiques mondiales.

Le président Sissi a également tenu, dans son discours, à mettre en lumière les efforts déployés à travers l’initiative Hayah Karima (vie décente), qui représente le plus grand projet national pour le développement de la campagne égyptienne. Ce projet vise à améliorer le niveau de vie d’environ 58 millions de citoyens dans plus de 4000 villages et à réaliser un véritable développement.

Soulignant l’importance de cette nouvelle initiative, le député Hazem Owayan a publié un communiqué dans lequel il a affirmé que cette initiative « contribue à faire face aux conditions économiques difficiles en soutenant les familles les plus nécessiteuses et celles aux revenus les plus faibles. Et reflète la conscience de l’Etat vis-à-vis des conditions difficiles par lesquelles passent ces familles ». Et d’ajouter : « Plus important encore, cette initiative est venue mettre en relief le rôle pionnier des institutions de la société civile et la nécessité persistante de leur union pour devenir un acteur principal et efficace, coude à coude avec l’Etat, pour lutter contre l’élévation des prix et assurer la protection des individus les plus nécessiteux », termine-t-il.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique