Mercredi, 28 février 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Le président Sissi reçoit la première ministre danoise

Mardi, 14 mars 2023

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu, lundi 13 mars, la première ministre danoise, Mette Frederiksen, qui effectue une visite de trois jours en Egypte.

Le président Sissi reçoit la première ministre danoise

Les deux parties ont tenu une session d’entretiens individuels, suivie d›une session élargie, en participation des délégations des deux pays, au cours de laquelle elles ont exprimé leur aspiration que la première visite officielle de la première ministre danoise en Egypte contribuerait à renforcer les relations amicales entre l›Egypte et le Danemark dans divers domaines. Et ce, alors que les deux pays célèbrent la 65e année de leurs relations diplomatiques. De même, la réunion a porté sur les domaines les plus importants de la coopération bilatérale conjointe entre l’Egypte et le Danemark, notamment en ce qui concerne la maximisation des investissements danois en Egypte dans certains secteurs vitaux, en particulier le transport et le fret maritimes, ainsi que les énergies renouvelables et propres.

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a souligné l’importance de développer les relations bilatérales avec le Danemark, évoquant les facilités que l’Egypte peut offrir pour que les entreprises danoises opèrent dans le pays, surtout dans les domaines de l’énergie renouvelable, de l’hydrogène vert et de l’environnement, pour aller de pair avec les efforts de l’Egypte ayant accueilli la COP27.

Dans ce contexte, la première ministre danoise a exprimé son appréciation pour le rôle de l’Egypte dans l’action climatique internationale, il a de même été convenu de poursuivre la coordination conjointe pour assurer le suivi des résultats du Sommet mondial sur le climat COP27 à Charm Al-Cheikh. Frederiksen a salué les efforts de l’Egypte pour faire face au phénomène de l’émigration clandestine, ainsi que les charges imposées, soulignant que l’Egypte est un partenaire essentiel pour le continent européen en ce qui concerne ce dossier important.

Les deux parties ont également examiné l’évolution des dossiers internationaux et régionaux d’intérêt commun, notamment les répercussions de la crise russo-ukrainienne et les défis économiques sans précédent, ainsi que leurs effets sur la sécurité alimentaire et énergétique au niveau international. Il a été question des derniers développements concernant la question du barrage de la Renaissance. A cet égard, ils ont convenu de l’importance de parvenir à un accord juridique, pour régler cette question d’une manière qui préserve les droits et les intérêts de toutes les parties.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique