Dimanche, 23 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

La thérapie des émotions

Dina Kabil , Lundi, 13 mars 2023

Si les pierres sont l’élément principal chez les spécialistes des thérapies par l’énergie, elles le sont d’une manière plus subtile pour la psychothérapeute Lubna Montasser.

La thérapie des émotions

Lubna Montasser est thérapeute d’émotion. En 2020, lors d’une visite à Dahab, elle a touché de près le pouvoir des pierres sur l’émotion. « J’étais accompagnée d’une amie qui venait de rompre une relation amoureuse. Elle se sentait guérie. Dans un magasin d’accessoires en pierre, le vendeur lui a recommandé le minéral sodalite bleue, mais elle a opté pour le jaspe de couleur rose qui est connecté au chakra du coeur », raconte Lubna. Et d’ajouter : « Cette pierre élimine la colère et cela a aidé à faire une séance thérapeutique réussie ». Depuis, Lubna est devenue passionnée de pierres, sans jamais être aveuglée. « Je ne prétends pas guérir les gens par les pierres, je ne suis pas médecin », avance-t-elle. Mais elle est convaincue que tout ce qui nous entoure possède une énergie (objets et éléments de la nature) et qu’il nous importe de trouver leurs connexions, à travers le système des chakras.

Aujourd’hui, elle est basée à Dahab et elle a intégré les pierres et les cristaux dans ses pratiques journalières, d’une part en tant que passionnée de pierres, elle les porte selon ses penchants et elle fabrique aussi des bijoux et des chapelets. D’autre part, Lubna ne s’appuie pas principalement sur les pierres et les cristaux dans ses séances de thérapie, comme l’aurait fait une spécialiste de l’énergie ou de la chromothérapie (la thérapie des couleurs), mais selon elle, les pierres ne sont qu’un outil pour motiver les émotions latentes. Elle est consciente que la pierre motive les 7 chakras, ou centres d’énergie du corps humain, qui sont des nuances de couleurs comme l’arc-en-ciel, allant du rouge à la fin du dos au violet près de la tête. Elle ne recommande pas une pierre en particulier. « C’est une question de sensation, il faut se laisser guider complètement par son intuition en choisissant la pierre », dit-elle. Et d’ajouter : « L’âme ne ment jamais ». Elle donne des exemples. Ainsi, si une personne choisit le jaune, cela correspond au chakra dit du Plexus solaire situé près de l’estomac, responsable de l’émotion et de la motivation de la volonté et l’auto-estime. Les saphirs bleus sont bons pour le chakra de la gorge — qui est représentée en bleu. Et si la personne n’arrive pas à choisir, il ne faut jamais interférer, mais poser des questions qui facilitent le choix et souvent remonter à la date de la naissance parce que pour Lubna, « tout est lié à l’enfant inné et à la conscience profonde ».

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique