Mercredi, 19 juin 2024
Dossier > Parlement Arabe >

Qu’est-ce que le Comité militaire mixte 5+5 ?

Racha Darwich , Mercredi, 15 février 2023

Le Comité militaire mixte 5+5 a été formé en vertu d’un accord conclu lors de la Conférence de Berlin sur la Libye en 2020.

Qu’est-ce que le Comité militaire mixte 5+5 ?

 Il se compose de 5 membres militaires de la région de l’ouest libyen et de 5 autres de l’Armée Nationale Libyenne (ANL) dans l’est du pays, dans le but principal de discuter de l’unification de l’institution militaire, divisée en 2014, et du rétablissement de la sécurité, puis sont entrés dans sa compétence d’autres tâches, notamment la surveillance du cessez-le-feu et la discussion du sort des milices et des mercenaires étrangers.

Depuis 2021, le comité a largement travaillé sur le dossier des mercenaires. C’est ainsi qu’il est entré en contact avec les pays voisins de la Libye, le Tchad, le Niger et le Soudan, concernant les mercenaires dans le sud du pays, et ses membres ont effectué deux voyages importants en Russie et en Turquie pour discuter du retrait des mercenaires dans le nord du pays. De plus, les réunions du comité à Genève début octobre 2021 ont abouti à l’approbation d’un plan de retrait des combattants et mercenaires étrangers de Libye que le comité tente actuellement de mettre en application.

Par ailleurs, le comité a enregistré des réalisations importantes depuis la conclusion du cessez-le-feu en octobre 2020, notamment le déminage de la route côtière entre la ville de Syrte et l’ouest du pays, ainsi que l’échange de prisonniers et de détenus. Le comité a, en effet, réussi depuis 2021 à accomplir plusieurs échanges, dont celui d’un pilote de l’ANL contre 15 détenus qui appartenaient auparavant aux forces du gouvernement Sarraj. Mais la plus grande réalisation de ce comité est l’annonce de l’ouverture complète de la route côtière reliant l’est et l’ouest du pays « la route de Syrte » en juillet 2021, qui a été considérée comme une preuve de la capacité des membres de ce comité à surmonter les obstacles logistiques et effectifs. Ces succès du comité ont principalement contribué à la tenue d’une réunion importante à Syrte en décembre 2021, entre le chef d’état-major et général du gouvernement d’union nationale, le général Mohamed Al-Haddad, et le général de corps d’armée, Abdel-Razek Al-Nadhouri, chargé des tâches du commandant en chef de l’armée nationale, une réunion tenue pour la première fois à ce niveau militaire élevé entre l’est et l’ouest de la Libye. La principale question abordée au cours de cette réunion a été le plan d’intégration des milices et des groupes paramilitaires.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique