Dimanche, 14 avril 2024
Al-Ahram Hebdo > Escales >

Lorsque nourriture rime avec bonne humeur

Dina Kabil , Lundi, 13 février 2023

Le rapport entre alimentation et tempérament n’est plus un mythe. De nombreuses recherches prouvent que le bien-être mental commence par un mode alimentaire équilibré. Explications.

Lorsque nourriture rime avec bonne humeur

 Image 1 : Zoom sur un carré de chocolat au lait qui entre dans la bouche d’une jolie femme et provoque son sourire et son extrême euphorie.

Image 2 : Des pièces de chocolat, mélangées avec des roses, ornent le lit de noces d’un couple de nouveaux mariés.

Ces deux images ancrées dans la mémoire de tout le monde ne sont pas une simple publicité ou un stéréotype qui fait du chocolat une source de plaisir et un symbole de sensualité, une sorte de placebo. Il est établi aujourd’hui qu’il y a un lien entre la qualité de la nourriture et le tempérament, entre certains aliments et notre humeur. Et comme dit le proverbe américain : « An apple a day keeps depression away ».

Existe-t-il des aliments qui combattent le stress, l’anxiété et la dépression ? La science a dit son mot, mais aussi les revues spécialisées en psychologie. Tous s’accordent à dire qu’il y a un rapport direct entre ce que l’on mange et le stress, l’anxiété et la dépression. Bref, les aliments influencent dramatiquement notre moral.

Que faire si l’on souffre de dépression, et que l’on se sent lourd et paresseux ? Difficile de changer ses habitudes alimentaires. Mais en intégrant à notre nourriture quelques éléments nouveaux qui améliorent le bien-être mental, on peut retrouver son calme et sa clarté d’esprit.

Le chocolat a la réputation d’être un antidépresseur, car riche en magnésium. Il contient aussi une petite quantité de molécules proches des endorphines, les fameuses hormones du plaisir.

Les spécialistes parlent notamment du tryptophane, un produit très particulier. « Lorsqu’il passe dans le cerveau, il se transforme en sérotonine. Cette substance est un neurotransmetteur qui joue un rôle primordial dans l’humeur. On sait qu’un manque de sérotonine donne lieu à un état dépressif », écrit-on dans la revue de la psychologie. De plus, et d’après des chercheurs britanniques et canadiens, le chocolat aurait un réel effet antidépresseur. Ils affirment dans une étude publiée dans le journal Depression and Anxiety que le chocolat noir, et lui seul, peut avoir un effet positif sur notre humeur et soulager les états dépressifs : « En fin de compte, il est apparu que ceux qui mangent régulièrement du chocolat noir ont 70 % de risques en moins de présenter des signes cliniques de dépression, en comparaison avec ceux qui n’en mangeaient pas du tout ».

Le rapport entre bouffe et humeur est aussi prouvé dans une importante étude publiée il y a quelques années dans le British Journal Of Psychiatry. Les sujets dont l’alimentation comprenait beaucoup d’aliments transformés avaient 58 % de chance en plus de souffrir de dépression par rapport au groupe témoin, tandis que ceux qui consommaient beaucoup plus d’aliments entiers non transformés avaient un risque de 26 % inférieur. En plus de la liste d’aliments à privilégier publiée plus bas, il existe des aliments bénéfiques, mais le trop de consommation peut donner des résultats contraires. Le curcuma et le curry par exemple sont deux épices qui peuvent réduire l’inflammation et le stress oxydatif, ce qui en fait des aliments idéaux pour l’âme. Le café aussi, une tasse par jour. Le mot-clé est le dosage équilibré.

 

 Aliments à privilégier pour lutter contre la dépression

1. Les noix

Ils sont saturés en protéines et acides gras oméga 3.

2. Les aliments fermentés

Comme le yaourt plat, la kambucha et la choucroute, ces aliments facilitent la connexion entre l’intestin et le cerveau. Le yaourt renferme de bonnes bactéries comme la lactobacillus et la bifidobacterium, qui peuvent avoir un effet positif sur le cerveau. En même temps, elles favorisent la santé intestinale.

3. Les tomates cerises

Elles servent à combattre les sauts d’humeur.

4. Les légumes feuilles

Comme les épinards ou le chou kale, ce sont des anti-inflammatoires naturels, leur absence favorise la dépression.

5. Les pommes

Elles contiennent des fibres solubles qui maintiennent le niveau de sucre dans le sang.

6. Les légumes et les fruits

Comme le brocoli et les artichauts. Les tomates cerises, les légumes et les fruits contiennent des antioxydants qui contribuent à la santé de nos cellules, entre autres, celles de notre cerveau.

7. Les féculents complexes

Comme les céréales entières, par exemple le riz brun, la farine d’épeautre, le pain à 100 % de blé entier, qui ont plutôt un effet stabilisateur et qui stimulent la production de sérotonine (présent aussi dans le chocolat).

8. Les vitamines B

Les vitamines B sont liées à un état mental plus stable. Les aliments qui en contiennent sont les légumineuses, les noix et les légumes verts riches en vitamine B9 (mieux connue sous le nom d’acide folique), tandis que la vitamine B12 se trouve dans les gras d’origine animale (produits laitiers, viandes et poissons).

9. La banane

Elle est riche en vitamine B et fortement concentrée en potassium, en magnésium et en acides aminés qui ont des vertus antistress et relaxantes. La banane contient aussi de la vitamine B6 qui protège contre le stress, la fatigue et les symptômes dépressifs.

10. L’avoine

Contribue à baisser le niveau de cholestérol, de même que l’indice glycémique et maintient le flux de la circulation pendant la digestion.

11. La patate douce

Riche en magnésium, elle aide à mieux gérer le niveau de stress et évite la dépression. Elle favoriserait même le traitement des problèmes d’insomnie qui à terme régulerait le stress et l’anxiété.

12. Les aliments riches en oméga 3

Les acides gras oméga 3 se trouvent dans les noix, les graines de chia, les huiles de colza, les noix et le lin mais aussi dans le saumon et les poissons gras comme la truite, le thon, le maquereau et les sardines. Les oméga 3 de provenance animale sont mieux absorbés que ceux de provenance végétale. Ces aliments aident à stabiliser l’humeur.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique