Mercredi, 17 juillet 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Le président Sissi reçoit Antony Blinken

Samar Al-Gamal , Mardi, 31 janvier 2023

Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a entamé, par l’Egypte, un voyage au Proche-Orient pour tenter d’éviter une escalade israélo-palestinienne.

Le président Sissi reçoit Antony Blinken

Blinken s’est entretenu avec le président Abdel-Fattah Al-Sissi, alors que la tension est montée d’un cran dans les territoires palestiniens et que le gouvernement d’extrême droite en Israël suscite davantage d’inquiétudes. Il a déclaré, lundi au Caire, que Washington comptait sur « une coordination étroite avec Le Caire pour rétablir la stabilité ». Blinken a eu également un entretien avec son homologue égyptien, Sameh Choukri. Le président Abdel- Fattah Al-Sissi a évoqué avec le secrétaire d’Etat les efforts conjoints pour contenir les tensions croissantes dans les territoires ces derniers jours, selon le porte-parole de la présidence, Bassam Rady.

Selon lui, le président a souligné la nécessité de s’abstenir de toute mesure unilatérale et a réitéré la position du Caire appelant à une solution globale et équitable qui garantisse les droits du peuple palestinien conformément aux normes internationales. Lors d’une conférence de presse avec Choukri, Blinken n’a pourtant pas caché son soutien aux Israéliens et s’est concentré sur l’opération qui a visé les Israéliens sans aucune référence aux attaques israéliennes qui ont coûté la vie à au moins 35 Palestiniens. Il a cependant rappelé que la solution passe par l’établissement de deux Etats, israélien et palestinien. C’est ce qu’il a rappelé plus tard après avoir rencontré Benyamin Netanyahu à Jérusalem. A part les appels à la désescalade, le secrétaire d’Etat n’a publiquement proposé aucune idée particulière pour calmer la situation, alors qu’il doit rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas. La visite du responsable américain s’appuie sur les efforts américains pour construire des relations entre Israël et les pays arabes par le biais du Forum du Néguev que Blinken a insisté à mentionner durant la conférence de presse au Caire. C’était aussi une occasion de critiquer l’Iran sans toutefois commenter les informations publiées dans la presse américaine sur une attaque israélienne contre Ispahan en Iran, alors que le chef de la CIA, Bill Burns, était en visite en Israël.

Blinken a abordé avec le président Abdel-Fattah Al-Sissi les tentatives de relancer la transition politique au Soudan et de sortir de l’impasse les factions rivales en Libye. Il s’est également engagé à faire avancer une solution diplomatique des problèmes concernant le Grand barrage de la Renaissance en Ethiopie de façon à « protéger les intérêts des trois parties ». Les Etats-Unis continueront d’encourager l’Egypte à prendre des mesures en faveur des droits de l’homme, a encore dit Blinken lors de la conférence de presse, ajoutant que Le Caire a déjà fait des « progrès importants » en protégeant les libertés religieuses, en autonomisant les femmes et en libérant certains prisonniers. 

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique