Lundi, 24 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

PERSPECTIVES 2023 : L’inflation vers une courbe descendante

Gilane Magdi , Mercredi, 21 décembre 2022

Les analystes prévoient la poursuite de la hausse de l’inflation pendant le premier trimestre de l’année prochaine avant de baisser ensuite.

L’inflation vers une courbe descendante
La BCE va augmenter les intérêts bancaires de 1 % pour freiner l’infiation en 2023. (Photo : Reuters)

Au moment où certaines banques d’investissement révisaient à la hausse leurs perspectives pour le taux d’inflation en 2023, d’autres étaient incapables de faire des prévisions en raison de l’état d’incertitude et de manque de vision. C’est l’exemple de la banque d’investissement Naeem qui a limité ses prévisions au mois de janvier. « D’après les niveaux actuels du taux de change officiel du dollar de 25 L.E. et un prix sur le marché noir de 30 L.E., nous prévoyons la hausse du taux d’inflation entre 21 et 22 % en janvier », prévoit à l’Hebdo Allen Sandeep, président du département des recherches à Naeem Holding. Dès le début de cette année et avec le déclenchement de la guerre Russie-Ukraine, le taux d’inflation a pris une courbe ascendante aux niveaux national et mondial. Selon les chiffres de la Banque Centrale d’Egypte (BCE), le taux d’inflation urbain est passé de 7,3 % en janvier 2022 à 21,5 % pendant le mois de novembre. La montée de l’inflation en Egypte intervient dans une situation mondiale caractérisée par la flambée des taux d’inflation dans les différents pays du monde en raison du conflit ukrainien.

Celui-ci a incité les Banques Centrales à adopter une politique monétaire restrictive pour freiner l’envolée de l’inflation. « Cette crise a entraîné la perturbation des chaînes d’approvisionnement internationales, ce qui a entraîné une hausse des prix mondiaux des denrées alimentaires et de l’énergie, et donc, une hausse des taux d’inflation mondiaux et ses répercussions sur l’économie égyptienne », a souligné la ministre de la Planification et du Développement économique, Hala Al-Saïd, le 5 décembre.

Selon les perspectives de la banque d’investissement Prime Holding, l’inflation devra poursuivre sa tendance vers la hausse pendant le premier trimestre de l’année prochaine pour baisser ensuite dès le deuxième trimestre de l’année. « Nous avons révisé nos prévisions à la hausse du taux d’inflation à la suite de la montée des cours du dollar sur le marché national. Il va atteindre 11,6 % en 2023 contre 9,5 % d’après nos anciennes estimations », a noté Amr El-Alfy, président du département des recherches à Prime Holding.

Pour réduire le fardeau du flottement de la livre égyptienne face au dollar, annoncé par la BCE en octobre dernier, le gouvernement a fixé les prix des carburants jusqu’à la fin de cette année et de l’électricité jusqu’à la moitié de l’année prochaine. De même, la BCE a adopté une politique monétaire restrictive pour freiner l’inflation. « Il est prévu que la Banque Centrale augmente les intérêts bancaires de 1 % pendant le premier semestre de 2023 », prévoit Prime Holding.

Mots clés:
Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique