Dimanche, 23 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Egypte >

Egypte-Inde : 75 ans de relations diplomatiques

May Al-Maghrabi , Mercredi, 19 octobre 2022

L’Egypte et l’Inde ont convenu de renforcer leur coopération dans divers domaines à l’occasion d’une visite du chef de la diplomatie indienne au Caire.

Egypte-Inde : 75 ans de relations diplomatiques
Le chef de la diplomatie indienne a transmis un message du premier ministre indien, Narendra Modi, au président Sissi.

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a reçu, dimanche 16 octobre, au palais présidentiel d’Ittihadiya, le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, qui effectue sa première visite en Egypte. Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, et l’ambassadeur d’Inde au Caire, S.E. M. Ajit Gupte, ont assisté à la réunion. Une visite qui coïncide avec la célébration cette année du 75e anniversaire des relations diplomatiques égypto-indiennes. Jaishankar a transmis au président Sissi un message du premier ministre indien, Narendra Modi, dans lequel il a salué la profondeur des relations entre les deux pays et a exprimé la volonté de son pays « d’explorer de nouveaux horizons de coopération avec l’Egypte, pierre angulaire de la stabilité au Moyen-Orient et en Afrique, permettant d’établir un partenariat stratégique ». Pour sa part, le président Sissi a salué les relations historiques entre les deux pays, affirmant que « l’Egypte apprécie l’Inde en tant que l’une des civilisations anciennes du monde et reconnaît ses contributions dans tous les domaines ».

Selon le communiqué de la présidence, la réunion a discuté des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans divers domaines, notamment la coopération militaire, y compris l’industrialisation militaire conjointe, la coopération dans le domaine de l’éducation technologique, du développement durable, surtout les technologies de l’information, ainsi que la stimulation de l’échange commercial et des investissements indiens en Egypte.

Par ailleurs, le président Sissi et Jaishankar ont passé en revue les derniers développements régionaux et internationaux, en particulier les répercussions de la crise russo-ukrainienne sur les secteurs de l’énergie, de l’alimentation et de l’économie.

Des échanges en hausse

Choukri s’était aussi entretenu samedi avec son homologue indien. Les deux hommes ont tenu une conférence de presse. La coopération bilatérale, le barrage éthiopien de la Renaissance et la cause palestinienne ont été au menu des discussions entre les deux ministres. Lors de la conférence de presse, Choukri a salué « le bond notable » que connaissent actuellement les relations entre l’Egypte et l’Inde, et a indiqué que le commerce entre les deux pays a connu une augmentation de 40%. « Les investissements des entreprises indiennes opérant en Egypte dépassent les 3 milliards de dollars », a déclaré pour sa part Jaishankar.

Par ailleurs, il a indiqué que l’Inde avait invité l’Egypte à assister aux réunions du G20 que l’Inde doit présider début décembre prochain. Il a de même exprimé le soutien de son pays à l’accueil de l’Egypte de la Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP27) et sa lutte pour assurer l’action climatique et le financement nécessaire pour les pays en développement. Selon les observateurs, l’essor connu par les relations égypto-indiennes au cours de ces dernières années, notamment dans le domaine militaire et économique, acquiert une grande importance étant donné que l’Inde est l’un des importantes puissances économiques et militaires en Asie. D’ailleurs, il existe d’importantes opportunités de lancer des projets d’industrialisation militaire conjointe.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique