Mardi, 25 juin 2024
Dossier > NATIONS - UNIES >

Concertations tous azimuts

May Al-Maghrabi , Mercredi, 28 septembre 2022

En marge des travaux de la 77e Assemblée générale de l’Onu, Sameh Choukri a assisté à plusieurs réunions régionales et internationales. Tour d’horizon.

Concertations tous azimuts

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, a participé à un nombre de réunions et d’événements en marge de l’Assemblée générale de l’Onu, dont la réunion du format Munich pour faire avancer le processus de paix au Moyen-Orient, une réunion ministérielle du Comité de liaison ad hoc (AHLC) sur la coordination de l’aide internationale au peuple palestinien et une réunion ministérielle à l’appui de l’Office de secours et de travaux des Nations-Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Il a aussi participé à une réunion de haut niveau sur la sécurité alimentaire, à une table ronde sur la stabilité et la coordination régionales au Moyen-Orient et à la réunion ministérielle pour le Groupe des 77 et la Chine lors de laquelle il a passé en revue divers aspects de l’action climatique internationale en préparation de la COP27 qui se tiendra en novembre prochain à Charm Al-Cheikh. La réunion a aussi discuté des crises énergétiques et alimentaires, ainsi que de l’initiative mondiale de développement, annoncée l’année dernière.

Lors de la réunion ministérielle tenue jeudi par le Comité de liaison ad hoc sur la Palestine, Choukri a salué les efforts du comité pour jeter les bases économiques pour le futur Etat palestinien. En soutien à la cause palestinienne, il a assisté jeudi à une réunion ministérielle de l’UNRWA à laquelle ont participé des ministres et de hauts fonctionnaires, dont le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres. Choukri a estimé que la réunion envoie un message sur la nécessité de soutenir l’agence confrontée à une crise aiguë de financement nécessaire. De son côté, le premier ministre palestinien a exprimé l’appréciation de son pays pour les efforts égyptiens soutenant la cause palestinienne.

Par ailleurs, en présence du secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmad Aboul-Gheit, et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, Choukri a participé jeudi à la réunion du groupe de communication arabe concerné par la crise russo-ukrainienne et a affirmé que l’Egypte est prête à « jouer le médiateur entre les deux pays ».

Le 23 septembre, il a participé à la réunion organisée par le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, avec les ministres des Affaires étrangères du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), de l’Egypte, de l’Iraq, de la Jordanie et du Yémen, en présence du secrétaire général du CCG. Une déclaration commune sur les relations stratégiques et le partenariat croissant entre les pays participant à la réunion a été publiée à la fin de la réunion. Sur un autre volet, il a participé jeudi à la réunion de haut niveau sur le Sahel et a souligné la nécessité de trouver des solutions aux défis auxquels la région est confrontée, dont le terrorisme, la criminalité organisée et les répercussions du changement climatique. Il a rappelé les efforts de l’Egypte en faveur de la stabilité de la région, dont la participation au financement et l’accueil du Centre de lutte contre le terrorisme de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD).

Le chef de la diplomatie devra aussi participer à une réunion plénière de haut niveau pour commémorer la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires et à une réunion sur les missions de maintien de la paix de l’Onu.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique