Samedi, 02 mars 2024
Dossier > Conférence économique >

La carte d’investissement des Egyptiens à l’étranger

Nada Al-Hagrassy , Mercredi, 21 septembre 2022

Trois ministères préparent le lancement d’une société par actions destinée aux Egyptiens à l’étranger, afin de les encourager à investir en Egypte. Focus.

La carte d’investissement des Egyptiens à l’étranger

« Nous sommes impatients de renforcer les contributions des Egyptiens à l’étranger dans le processus de développement global », a déclaré le ministre des Finances, Mohamad Maeit, lors de sa rencontre la semaine dernière avec Soha El-Gendy, ministre de l’Emigration et des Egyptiens  à  l’étranger,  et  Ahmad  Samir,  ministre  du  Commerce et de l’Industrie. La réunion a porté sur le projet de création d’une société par actions pour les Egyptiens à l’étranger, afin de les encourager à investir dans des projets nationaux et privés en cours de réalisation en Egypte. « La création de cette société traduit la volonté du gouvernement de fournir plus de facilités aux investisseurs, pour qu’ils injectent leurs investissements sur le marché égyptien et bénéficient des accords commerciaux que l’Egypte a conclus avec un grand nombre de pays et blocs économiques », a déclaré Ahmad Samir, en soulignant « la disposition du ministère du Commerce et de l’Industrie à préparer des études préliminaires de faisabilité pour les projets industriels qui seront présentés ». D’ailleurs, le lancement de cette société par actions est l’une des recommandations de la 3e Conférence sur les entités égyptiennes organisée en août dernier par le ministère de l’Emigration avec la participation de 346 personnes représentant 45 entités égyptiennes venant de 36 pays de par le monde. D’ailleurs, avant son lancement, le ministère de l’Emigration a sondé les opinions des différentes communautés égyptiennes à l’étranger sur leurs orientations d’investissement sur le marché égyptien, pour que la société par actions couvre un grand nombre de secteurs.

Parallèlement au lancement de cette société par actions, le ministère de l’Emigration prépare le lancement d’une application électronique qui fournira une liste des domaines industriels auxquels les Egyptiens à l’étranger peuvent adhérer: énergie renouvelable, transport vert, médecine, industrie pharmaceutique, voitures amies de l’environnement et enfin la technologie. Soucieux de combattre la bureaucratie et de faciliter les étapes aux investisseurs, l’Union des Egyptiens à l’étranger aura les prérogatives nécessaires pour délivrer les licences requises pour le lancement des projets en question.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique