Lundi, 22 avril 2024
Dossier > Climat >

Une seule terre, un défi commun

Ghada Ismaïl, Mercredi, 01 juin 2022

La Journée mondiale de l’environnement, célébrée le 5 juin, vise à promouvoir la sensibilisation et les actions en faveur de la protection de l’environnement.

Une seule terre, un défi commun

Le monde célèbre le 5 juin de chaque année, depuis 1974, la Journée mondiale de l’environnement. La célébration de cette année est placée sous le slogan « Nous n’avons qu’une seule terre » pour vivre durablement en harmonie avec la nature. Chaque année, cette journée mondiale est accueillie par un pays différent où se déroulent les célébrations officielles. Le pays hôte de l’édition 2022 est la Suède. L’année 2022 marque le 50e anniversaire de la première conférence mondiale des Nations-Unies sur l’environnement humain, la Conférence de Stockholm tenue en 1972, qui a abouti à la création du Programme des Nations-Unies pour l’environnement et à la désignation du 5 juin de chaque année comme Journée mondiale de l’environnement.

Le slogan « Nous n’avons qu’une terre » était le même slogan de la Conférence de Stockholm de 1972. 50 ans plus tard, ce slogan reste valable, car la planète est le seul foyer où l’humanité doit protéger les ressources limitées.

En effet, La Journée mondiale de l’environnement est devenue une plateforme essentielle pour promouvoir les progrès dans les dimensions environnementales des objectifs de développement durable. L’objectif de cette journée mondiale vise à repenser la façon dont la société consomme les ressources limitées de la terre. Et que les entreprises commerciales développent leurs produits pour être des produits éco-responsables, et que les gouvernements investissent dans la réforme environnementale. Des mesures urgentes au moment où le monde, selon une déclaration récente de l’Onu, est actuellement confronté à 3 crises planétaires majeurs ; le changement climatique, la perte de biodiversité et la pollution.

La Journée égyptienne

Chaque région du monde a, en fait, sa journée de l’environnement: La Journée africaine de l’environnement est célébrée le 4 mars alors que la Journée arabe est fixée au 14 octobre. Quant à l’Egypte, elle célèbre le 27 janvier la Journée nationale de l’environnement. Cette date correspond à la promulgation de la première loi sur l’environnement en Egypte, celle portant le numéro 4 de 1994.

L’Egypte figure parmi les pays les plus exposés aux changements climatiques et a pris de nombreuses mesures pour faire face à ses répercussions. Elle vient de lancer la première stratégie nationale sur le changement climatique 2050. Elle a également créé le Conseil national pour le changement climatique, relevant du premier ministre, dans le but de coordonner la coopération entre le plus grand nombre de ministères pour parvenir à des mesures efficaces permettant l’adaptation au changement climatique. Ce qui lui a valu de passer de la 30e place en 2016 à la 22e place en 2021, dans le classement de l’Indice de performance face aux changements climatiques (CCPI) sur les 57 pays qui produisent ensemble 90% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

L’Egypte a également occupé la 94e place dans le classement de 2020 de l’Indice de Performance Climatique (IPC) sur un total de 180 pays, avec un score de performance générale de 43,3 sur 100. Sur le plan international, l’Egypte a lancé en 2019 une initiative visant à unifier les trois accords de Rio sur le changement climatique, la biodiversité et la lutte contre la désertification, pour orienter le monde vers la nécessité d’unification des efforts, afin de pouvoir relever ces défis et prévenir leurs dangers.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique