Mardi, 25 juin 2024
Al-Ahram Hebdo > Economie >

L’Egypte rejoint l’indice JP Morgan

Lundi, 07 février 2022

L Egypte rejoint l indice JP Morgan

Le ministre des Finances, Mohamad Maeit, a annoncé, le 31 janvier, l’inclusion officielle de l’Egypte à l’indice mondial des marchés émergents de la banque américaine JP Morgan. « L’Egypte devient le deuxième pays au Moyen-Orient et en Afrique à adhérer à cet indice avec 14 obligations d’Etat, d’une valeur totale de 26 milliards de dollars », a annoncé le ministre dans un communiqué de presse publié lundi 31 janvier. L’indice JP Morgan Government Bond Index Global (GBI Global) est un indice obligataire représentatif des titres d’Etat à taux fixe. L’intégration à l’indice permet aux principaux fonds d’investissement et à davantage d’investisseurs étrangers d’investir dans des titres de créance égyptiens en monnaie locale.

« L’accès de l’Egypte à l’indice JP Morgan est considéré comme un nouveau témoignage de la confiance des investisseurs étrangers dans la solidité de l’économie égyptienne et sa capacité à faire face avec souplesse aux défis mondiaux », a assuré le ministre des Finances, en ajoutant que plus que 90 % des investisseurs étrangers interrogés ont soutenu l’entrée de l’Egypte.

Nevine Mansour, conseillère du vice-ministre des Finances, a déclaré qu’au cours des trois dernières années, il y a eu des échanges avec JP Morgan et les dernières données et évolutions du marché des titres publics lui ont été fournies, répondant aux exigences de l’adhésion de l’Egypte à l’indice, qui comprenait l’allongement de la durée de la dette publique et l’augmentation de la participation des investisseurs étrangers dans les marchés financiers publics.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique