Samedi, 13 avril 2024
Dossier > Dossier >

Le mécontentement à toutes les sauces

Chérine Abdel-Azim et Chaïmaa Abdel-Hamid, Mardi, 25 juin 2013

Depuis l’arrivée de Mohamad Morsi à la présidence de la République, les Egyptiens protestent. Retour sur les actes de protestation les plus originaux.

dossier1

1- — Se révoltant contre la hausse des prix et des nouvelles taxes imposées sous Morsi, les femmes égyptiennes protestent contre le régime le 20 septembre 2012. Cocottes, casseroles, couvercles ou louches en main et vêtues de noir, elles se rendent devant le Conseil des ministres s’égosillant contre la hausse des prix. Le message est clair : « Les marmites vides, on n'a rien à manger ».

dossier2

2- — Sous le slogan « Frères (musulmans) menteurs », les jeunes du 6 Avril se rassemblent le 13 janvier 2013 dans le quartier populaire d’Al-Sayeda Zeinab et diffusent avec des projecteurs les scènes de violence commises par les partisans du président Morsi contre les manifestants ou encore des vidéos montrant le président contredisant plusieurs de ses discours télévisés.

dossier3

3- — Appelant à la libération de leurs collègues arrêtés sous Morsi, les jeunes du mouvement du 6 Avril décident, le 25 avril 2013, de circuler dans les rues du Caire à vélo de l’avenue Kit-Kat à Imbaba — un quartier populaire du Caire — au palais présidentiel à Héliopolis, à l’est de la capitale. Tout le long du trajet, ils brandissent de grands drapeaux portant le logo du mouvement et les photos de leurs compagnons arrêtés.

dossier4

4- — Pour exprimer leur colère contre le régime de Mohamad Morsi et les Frères musulmans, 11 jeunes décident de commettre un « suicide symbolique » le 21 juin 2013 en sautant dans le Nil du haut du pont Qasr Al-Nil, au Caire. Les jeunes cherchent une manière originale d’exprimer leur refus d’un régime incapable de leur apporter la moindre aide dans leurs besoins quotidiens.

5- — Sur leur petit immeuble, les habitants étalent le drapeau de l'Egypte, avec un message bref et direct : « Rebel ... liberté ».

dossier6

6- — Protestant contre la coupure incessante d’électricité sous le gouvernement de Hicham Qandil, plusieurs manifestations ont eu lieu le 27 mai 2013 dans divers gouvernorats, brandissant dans l’obscurité des bougies et des lampes à gaz. « Le régime continue à fournir à Israël du gaz à prix dérisoire et en prive les Egyptiens », scandent les manifestants.

dossier7

7- — Rejetant la nomination du nouveau gouverneur de Louqsor, issu de la branche politique du groupe islamiste radical Gamaa islamiya, auquel on a attribué le massacre de 58 personnes dans la Vallée des Rois en 1997, les habitants de la ville se rassemblent le 17 juin devant le siège du gouverneur pour l’empêcher d’y accéder. Sous pression, le gouverneur a démissionné cette semaine.

8- — Autre manière de protester : le propriétaire d’un café dénommé « Tamarrod » à Port-Saïd (en référence au mouvement rebelle) indique clairement par écriteau à l’entrée de l’établissement que les Frères musulmans en sont interdits d’accès.

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique