Lundi, 22 juillet 2024
Dossier > Dossier >

Le sommet en bref

Aliaa Al-Korachi, Mardi, 12 février 2019

Plusieurs rapports et résolutions ont été adoptés pour promouvoir l'action africaine conjointe. Tour d’horizon.

- Plusieurs rapports

Les dirigeants africains ont adopté une dizaine de rapports, dont voici les plus importants :

— Libye: Le comité de haut niveau de l’UA sur la Libye a proposé dans son rapport « une feuille de route » pour résoudre la crise libyenne. Celle-ci prévoit la tenue d’une conférence internationale sur la réconciliation en Libye sous les auspices de l’UA et de l’Onu en juillet 2019 à Addis-Abeba et l’organisation d’élections présidentielle et législatives en octobre 2019.

— ZLECA: Le rapport « sur l’état des négociations de la ZLECA » a noté que l’UA est en passe « d’entrer dans la phase opérationnelle de ce processus ». Parmi les conclusions tirées à l’issue des consultations figurent : l’adoption d’un modèle de libéralisation tarifaire et l’accord sur la désignation des produits sensibles et la liste d’exclusion.

— Réforme du Conseil de Sécurité: le rapport sur « la réforme du Conseil de sécurité des Nations-Unies » a jeté la lumière sur le déséquilibre de la représentation de l’Afrique au sein de cet organisme mondial et a appelé à « une action renouvelée des leaders africains dans un esprit d’unité afin que l’Afrique puisse rapidement bénéficier de deux sièges permanents au sein du Conseil de sécurité ».

- Nouveaux mécanismes

Le sommet a adopté la mise en place de plusieurs initiatives :

— La Commission africaine de l’audiovisuel et du cinéma (AACC).

— La création de l’Agence africaine des médicaments.

— Le Centre International pour l’Education des Filles et des Femmes en Afrique (CIEFFA).

— L’élaboration d’un document de politiques générales pour régir la justice transitionnelle .

— Amendement de la Charte de la renaissance culturelle.

- Les nouveautés du sommet

— Ce 32e Sommet de l’UA est le premier à se tenir conformément à un nouveau format selon lequel les pays membres de l’UA ne se réunissent qu’une fois par an, en février, et que le deuxième sommet de l’année est désormais une réunion de coordination entre le bureau de la conférence. La 33e Conférence de l’UA aura lieu en juillet 2019 à Niamey, au Niger.

— La première réunion du Mécanisme africain sur le Sahara occidental, connu par « la Troïka africaine », s’est tenue en marge du sommet à Addis-Abeba. Ce mécanisme, adopté en juillet 2018 à Nouakchott, vise à régler la question de l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

— Un nouveau bureau de l’UA a aussi été mis en place au cours du sommet. Outre le président Sissi, qui occupe la présidence, ce bureau est composé de Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud, 1er vice-président), Félix Tshisekedi (RDC, 2e vice-président), Mahamadou Issoufou (Niger, 3e vice-président) et Paul Kagame (Rwanda, 4e vice-président et rapporteur).

- Présidence tournante de l’UA 2020

L’Afrique du Sud a été désignée par les pays de la région de l’Afrique australe (SADEC) pour succéder à l’Egypte à la présidence tournante de l’UA en 2020.

- Les rencontres du président en marge du sommet

— Le président Sissi a reçu le 9 février, dans sa résidence à Addis-Abeba, le président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi. Le président Sissi a félicité son homologue congolais de la réussite des élections présidentielle, parlementaires et municipales qui ont eu lieu récemment en RDC.

— Lors de sa rencontre avec le secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, le 9 février, le président a déclaré que la présidence égyptienne de l’UA témoignera d’« un renforcement qualitatif du partenariat stratégique entre l’UA et les Nations-Unies ».

— Un sommet tripartite entre le président Abdel-Fattah Al-Sissi, le président soudanais Omar Al-Béchir et le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a eu lieu le 10 février à Addis-Abeba. Selon le porte-parole de la présidence, Bassam Radi, les discussions tripartites avaient notamment comme objectif de relancer les négociations techniques relatives au barrage de la Renaissance et de renforcer la coopération tripartite .

Lien court:

 

En Kiosque
Abonnez-vous
Journal papier / édition numérique